Nîmes: Les sapeurs-pompiers à nouveau caillassés lors d'une intervention

FAITS DIVERS Une série d’agressions avaient précipité un mouvement de protestation, il y a quelques semaines…

Nicolas Bonzom

— 

Un véhicule de pompiers. (Illustration)
Un véhicule de pompiers. (Illustration) — Beatrice Colin
  • Les sapeurs-pompiers ont été caillassés lundi en pleine intervention.
  • Ce n’est pas la première fois à Nîmes qu’un équipage est victime d’une agression.
  • Une plainte a été déposée.

Après une série d’agressions qui avait précipité un mouvement de protestation chez les casqués du département il y a quelques semaines dans le Gard, des sapeurs-pompiers ont à nouveau été caillassés, lundi, aux alentours de 22 h, dans un quartier de Nîmes.

>> A lire aussi : Un accord met fin au conflit des sapeurs-pompiers, victimes d'agressions

Tandis qu’ils intervenaient pour éteindre un feu de véhicule à proximité de l’avenue du président Salvador-Allende, un équipage du centre de secours a été victime de plusieurs
jets de pierres « de grosse dimension », explique le SDIS 30, le service département d’incendie et de secours… « Il a dû se mettre en sécurité pour se protéger », reprend-il.

Une agression « intolérable »

Un autre véhicule est venu, dans un second temps, terminer l’extinction du véhicule.
Aucun blessé n’est à déplorer. A son retour, l’équipage, choqué, a bénéficié d’un
soutien médical. « Cette agression est intolérable. Le SDIS la condamne fermement », poursuivent les services d’incendie et de secours, qui ont déposé une plainte ce mardi.

Une enquête pour « tentative de meurtre » est toujours en cours à Nîmes, après l’explosion il y a quelques semaines d’un cocktail Molotov près d’une ambulance.

>> A lire aussi : Après l'agression des pompiers, la justice ouvre une enquête pour tentative de meurtre