Les tomates farcies de la Cantine du Troquet
Les tomates farcies de la Cantine du Troquet — S.LEBLANC / 20MINUTES

FAITS DIVERS

Limoges: Il brutalise sa compagne parce qu’il juge ses tomates farcies ratées

Ce lundi, un homme de 36 ans, régulièrement violent avec sa compagne, a été condamné à dix-huit mois de prison dont six avec sursis et une mise à l’épreuve de deux ans…

Un homme de 36 ans a été arrêté le 9 novembre après avoir frappé sa compagne au visage et il avait déjà été interpellé pour des violences conjugales. Deux jours auparavant, il l’avait brutalisée pour un plat de tomates farcies qu’il n’a pas jugé à son goût et qu’il lui a renversé sur la tête. C’est une voisine qui a prévenu la police, concernant sa dernière interpellation. Le couple était très alcoolisé et elle a été alertée par les cris, rapporte Le Populaire du Centre. 

>> A lire aussi : Var: Elle meurt étranglée et frappée par son compagnon

Une mesure d’éloignement de la victime

Ce lundi, l’homme a été jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Limoges qui l’a condamné à dix-huit mois de prison dont six en sursis avec mise à l’épreuve pendant deux ans. Il a aussi l’obligation de travailler, de soigner son alcoolisme et l’interdiction de se présenter au domicile de sa compagne, présente à l’audience pour le soutenir.

>> A lire aussi : Loire-Atlantique: Plus de 65.000 femmes victimes de violences chaque année