Lunel: Une retraitée de 67 ans tuée à son domicile

HOMICIDE L’autopsie réalisée sur le corps de la sexagénaire confirme la piste criminelle…

C.D.

— 

L'enquête a été confiée aux gendarmes de la section de recherche de Montpellier (Photo d'illustration).
L'enquête a été confiée aux gendarmes de la section de recherche de Montpellier (Photo d'illustration). — B. Colin / 20 Minutes

Il s’agit bien d’un meurtre. La femme retraitée âgée de 67 ans, retrouvée morte jeudi matin à son domicile de Lunel (Hérault), a été victime d’un homicide volontaire, a déclaré vendredi le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret.

L’autopsie réalisée vendredi matin à l’institut médico-légal de Montpellier a en effet permis de conclure que la sexagénaire n’est pas décédée de mort naturelle.

Un proche a donné l’alerte

Le parquet n’a pas voulu en dire davantage, si ce n’est que la victime n’a pas été tuée par balle, souligne France Bleu Hérault. L’enquête de gendarmerie est en cours, pour le moment aucun suspect n’a été placé en garde à vue.

C’est un de ses proches qui a donné l’alerte, inquiet de ne pas avoir de nouvelles depuis plusieurs heures, indiquent nos confrères. Une fois arrivés sur les lieux, les pompiers ont dû forcer la porte. Ils ont alors découvert le corps de la femme, qui vivait seule.

La piste criminelle a d’emblée été envisagée, l’appartement ayant été retrouvé en désordre. Réputé tranquille et situé près d’un collège et d’un stade de football, le quartier a été bouclé toute la journée de jeudi.