Gard: Un vaste réseau de «mouse-jacking», vols de voiture sans effraction, démantelé

AUTOMOBILE Douze personnes ont été mises en examen pour leur implication dans le vol de plusieurs milliers de voitures à travers toute la France…

20 Minutes avec AFP

— 

Les mis en cause procédaient par piratage électronique à grande échelle (Photo d'illustration).
Les mis en cause procédaient par piratage électronique à grande échelle (Photo d'illustration). — Saul Loeb / AFP

Un vaste réseau spécialisé dans le vol de voitures par « piratage électronique », qui serait parvenu à dérober « plusieurs milliers » de voitures à travers la France, a été démantelé dans le  Gard, a annoncé vendredi la police de ce département.

Huit personnes incarcérées

Au total, 12 personnes interpellées depuis la fin novembre sont mises en examen notamment pour « association de malfaiteurs » et « vols et recels de vols en bande organisée », a précisé la direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Huit d’entre elles ont été incarcérées.

Les gérants d’un garage marseillais spécialisé dans le diagnostic électronique des véhicules sont notamment impliqués.

>> A lire aussi : «Presque 100%» des voitures connectées seraient vulnérables au piratage

« Les mis en cause procédaient par piratage électronique à grande échelle », a précisé la police, décrivant un « trafic international » suivant un mode opératoire « original et très organisé ». Au total, « plusieurs milliers de véhicules auraient été dérobés selon le même mode opératoire, sur le territoire national ».

800.000 euros saisis

Dans la seule région de Nîmes, au moins « 84 faits de vols de véhicules, de cambriolages, de car-jacking, home-jacking et casses à la voiture bélier ont été recensés ». Les enquêteurs ont pu saisir 800.000 euros sur des comptes bancaires, des appartements, des véhicules, dont une Porsche, et « de nombreux objets de luxe », précise la DDSP.

Le piratage électronique des systèmes de sécurité, appelé parfois «mouse-jacking », représente une large majorité (68 %) des vols de voitures en France, selon une étude publiée fin novembre par l’association 40 millions d’automobilistes et le cabinet d’expertise automobile BCA Expertise.