Bassin d’Arcachon: Les ostréiculteurs donnent 2 tonnes d’huîtres à leur collègue victime d’un vol

FAITS DIVERS Début octobre, un jeune ostréiculteur de Gujan-Mestras, sur le Bassin d’Arcachon, s’est fait dérober 700 poches d’huîtres marchandes et la profession ne peut s’assurer contre ce type de vols. Ses collègues lui ont fait des dons d’huîtres ou de matériel pour lui venir en aide…

E.P. avec AFP

— 

Sept tonnes d'huîtres ont été volées à un jeune ostréiculteur de Gujan-Mestras, début octobre.
Sept tonnes d'huîtres ont été volées à un jeune ostréiculteur de Gujan-Mestras, début octobre. — E.Provenzano / 20 Minutes

Les ostréiculteurs du bassin d’Arcachon sont solidaires avec leur collègue qui s’est fait dérober sept tonnes d’huîtres durant le week-end des 7 et 8 octobre, soit l’équivalent des trois quarts de sa production. Ils se sont mobilisés pour lui donner deux tonnes d’huîtres.

>> A lire aussi : Bassin d’Arcachon : Une collecte pour l’ostréiculteur qui s’est fait voler 7 tonnes d’huîtres

Emus par le sort de l’ostréiculteur

« Sur le port de la Teste, j’ai fait le tour des cabanes pour solliciter tout le monde. Chacun a donné ce qu’il a pu : des huîtres, du matériel de production qui va avec, comme des poches, des crochets et des baguettes », a expliqué Julien Dubern, vice-président du syndicat de la Teste-de-Buch.

Un ami d’enfance, également ostréiculteur, a lancé cet élan de solidarité. Dans chaque port du bassin d’Arcachon, une personne « s’est dévouée pour faire la collecte », a renchéri un de ses proches. « Il y a eu de très jolis gestes, surtout de la part de jeunes ostréiculteurs. C’était vraiment fait avec le cœur », a-t-il poursuivi, confirmant une information de France Bleu Gironde.

>> A lire aussi : Le Havre: Appel à témoins à la suite du vol de 2.000 homards

Au-delà des dons d’huîtres destinés à la vente ou l’élevage, des clubs de sport, la mairie de Gujan-Mestras où se trouve la cabane de l’ostréiculteur volé, ou des particuliers émus par sa situation, ont donné de l’argent afin de le soutenir car les ostréiculteurs ne peuvent s’assurer contre ce genre de vol.

Durant le week-end des 7 et 8 octobre, le jeune homme s’est fait dérober 700 poches d’huîtres marchandes dans un parc situé en face du Cap-Ferret, un vol important et inhabituel si tôt avant les fêtes.

>> A lire aussi : Marennes-Oléron: Un mouchard dans les parcs à huîtres, pour éviter les vols

L’enquête, menée par la gendarmerie maritime, se poursuit. Un autre vol a eu lieu depuis lors, cette fois en face d’Arcachon où 500 kg d’huîtres ont disparu.