Yvelines: Six policiers en garde à vue, soupçonnés de blanchiment et de recel

FAITS DIVERS La police des polices les soupçonne d'escroquerie à la taxe fiscale...

C.Po.

— 

Une voiture de police. (Illustration)
Une voiture de police. (Illustration) — V. WARTNER / 20 MINUTES

Six gardiens de la paix des Yvelines sont en garde à vue depuis lundi matin dans les locaux de l’inspection générale de la police nationale (IGPN) pour une affaire de blanchiment et de recel, a appris 20 Minutes de source policière, confirmant une information du Parisien.

Une escroquerie à la taxe fiscale

La police des polices les soupçonne d’escroquerie à la taxe fiscale dans le cadre d’un trafic de voitures. Selon le quotidien, ce trafic aurait été monté par un policier en disponibilité qui avait monté un garage automobile. Les enquêteurs de l’IGPN cherchent à déterminer si des policiers en activité ont pris part à ce trafic.