Vosges: Elle diffuse les menaces reçues par sa nièce qui n'a, en réalité, pas été harcelée

FAUX TEMOIGNAGE Sur Twitter, une jeune femme a décidé de publier les lettres de menaces reçues par sa nièce au collège. L'enquête a montré qu'il n'y avait pas de cas d'harcèlement...

A.I.

— 

Vosges: Elle diffuse les menaces reçues par sa nièce qui n'a, en réalité, pas été harcelée (Illustration)
Vosges: Elle diffuse les menaces reçues par sa nièce qui n'a, en réalité, pas été harcelée (Illustration) — Pixabay

L’affaire a fait grand bruit. Il faut dire la publication d’une jeune femme de 19 ans, mardi sur Twitter, des lettres de menaces violentes reçues par sa nièce, âgée de 11 ans, dans son collège d’Epinal (Vosges), avait suscité de nombreuses réactions.

Vosges Matin indique ce vendredi que la collègienne n’a en réalité pas été harcelée.

Un appel au secours

Injoignable depuis, la tante de 19 ans disait vouloir dénoncer le harcèlement dont la jeune fille de 11 ans est victime.

L’enquête, poursuit le quotidien lorrain, a révélé qu’il s’agissait d’un appel au secours de l’adolescente, qui voulait qu’on s’intéresse à elle.