Seine-Saint-Denis: L’assassin présumé de la championne de marathon aurait tenté de se suicider

FAITS DIVERS Selon « Le Parisien », l’homme suspecté d’avoir tué Zenash Gezmu, mardi à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), aurait tenté de se pendre…

C.P.

— 

Zenash Gezmu, une jeune championne de marathon éthiopienne, a été sauvagement assassinée.
Zenash Gezmu, une jeune championne de marathon éthiopienne, a été sauvagement assassinée. — Capture d'écran

Le principal suspect dans l’enquête sur le meurtre de la marathonienne Zenash Gezmu serait dans le coma. Selon les informations du Parisien, l’homme de 28 ans mis en examen et écroué pour l’assassinat de la jeune femme mardi à son domicile de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) aurait tenté de se pendre « avec son bas de jogging », dans la nuit de jeudi à vendredi, au dépôt tribunal de Bobigny, d’où il devait ensuite être conduit en prison.

Pronostic vital engagé

« Un massage cardiaque a été prodigué, avec l’aide d’un défibrillateur », a indiqué une source judiciaire au quotidien. Selon cette même source, l’homme était toujours vendredi soir dans le coma. Hospitalisé, son pronostic vital restait engagé.

L’homme, qui s’était livré à la police, s’accusant de la mort de Zenash Gezmu, avait été inculpé d’assassinat et écroué jeudi. Originaire d’Ethiopie, il était arrivé en France il y a deux ans en situation régulière pour participer à un marathon, selon une source proche de l’enquête.

Il a expliqué aux enquêteurs avoir étouffé la jeune femme avec un coussin, mais aussi l’avoir frappée avec l’un des nombreux trophées présents dans l’appartement, a précisé à l’AFP cette source. On ignorait ses liens avec la victime et les raisons de son passage à l’acte.

>> A lire aussi : VIDEO. Des collectifs féministes indignés après la mort de la championne de marathon Zenash Gezmu

Marathonienne et femme de ménage

Le corps de la victime avait été découvert mardi dans son appartement de Neuilly-sur-Marne, dans la banlieue est de Paris, sur les indications du suspect, qui venait de se constituer prisonnier dans un commissariat parisien.

Zenash Gezmu, jeune marathonienne éthiopienne de 27 ans, venait de rejoindre la section athlétisme du Stade français après être passée dans d’autres clubs de la région parisienne, a dit à l’AFP le président d’honneur de la section, Michel Provost.

Elle avait couru le marathon d’Amsterdam en 02H32 en 2016. Elle travaillait selon lui comme femme de ménage entre ses entraînements.

Un hommage sera rendu dimanche à la marathonienne à l’occasion des départementaux de cross FSGT Seine-Saint-Denis.