Le palais de justice de Nice
Le palais de justice de Nice — ANP / 20 Minutes

DROGUE

Nice: Les gérants d'un snack halal soupçonnés de trafic de stupéfiants

L'un des suspects, déjà condamné pour avoir violenté un «mauvais musulman», nie toute implication...

Les gérants d’un snack halal de la rue de Belgique, au centre-ville de Nice ( Alpes-Maritimes), ont été placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés de trafic de stupéfiants, rapporte Nice-Matin.

L’un des suspects avait défrayé la chronique en décembre 2014, rappelle le quotidien régional. Il avait en effet été condamné pour avoir fait pression sur un boulanger tunisien, à qui il reprochait d’être un « mauvais musulman » parce que, disait-il, il utilisait de l’alcool dans ses préparations pâtissières et vendait des sandwiches au jambon.

>> A lire aussi : Trois hommes condamnés à du sursis pour avoir violenté un «mauvais musulman»

Neuf personnes ont reconnu les faits

Soupçonné d’être proche des milieux islamistes radicaux, ce même homme a également été empêché de se marier par la ville de Nice.

Selon Nice-Matin, ce suspect nie toute participation à un trafic de stupéfiants. Onze personnes sont en garde à vue dans le cadre de cette affaire, et doivent être présentées ce vendredi à un juge d’instruction. Neuf d’entre elles auraient reconnu les faits, précisent nos confrères.

Les enquêteurs ont saisi, lors de leurs perquisitions, 430g de cocaïne, 1kg de résine et 2kg d’herbe.