VIDEO. Toulouse: Trafic perturbé sur le réseau Tisséo après des tirs de plomb contre un bus

FAITS DIVERS Un bus a été victime de tirs de plomb mercredi matin dans le nord de l’agglomération toulousaine. Une partie des chauffeurs de bus a fait valoir son droit de retrait jeudi matin. Une enquête est en cours…

B.C.

— 

Le nouveau bus Lineo de Tisseo, ici la ligne 16. Toulouse, FRANCE-02/09/72
Le nouveau bus Lineo de Tisseo, ici la ligne 16. Toulouse, FRANCE-02/09/72 — Fred.Scheiber

Le trafic des bus Tisséo a été sérieusement perturbé jeudi matin à Toulouse. Une partie des conducteurs a décidé de faire jouer son droit de retrait à l’appel du syndicat CGT.

Mercredi, un bus de la ligne 60, a été pris pour cible peu avant 8 heures par des projectiles sur la commune de Castelginest, au nord de Toulouse.

 

Le bus était à l’arrêt à une intersection, lorsqu’a été visé par des tirs au niveau du pare-brise indique le syndicat CGT-Tisséo. Quatre impacts ont été recensés selon le syndicat. Selon la direction de Tisséo, il s'agirait de petits plombs et le chauffeur ne s'en serait pas immédiatement aperçu. Une enquête de la gendarmerie est en cours pour déterminer l'origine balistique et tenter de retourver l'auteur des tirs.

« Insécurité sur le réseau toulousain », selon les syndicats

Pour les chauffeurs de Tisséo, cela reflète en tout cas « l’augmentation de la violence et de l’insécurité sur le réseau toulousain prenant aujourd’hui une tournure grave face à cette attaque caractérisée avec une arme à feu », indique la CGT.

Jeudi matin, le trafic a ét perturbé sur le réseau bus, jusqu'à une reprise après la tenue d'un Comite d'hygiene de securite et des conditions de travail (CHSCT) extradorinaire. Jusqu'à nouvel ordre, le parcours de la ligne 60 sera déviée dans Castelginest.

Les conducteurs seront aussi accompagnés par des agents de prévention mobile. La direction indique aussi que désormais, lors de cas «graves» similaires, une procédure d'urgence sera mise en place.