Paris: Un membre du grand banditisme corse mis en examen pour «extorsion» dans l'affaire du cercle de jeux Cadet

ENQUÊTE Cet ancien cercle de jeu parisien a été fermé en 2014…

M.Cei. avec AFP

— 

Une roulette dans un casino français, le 27 février 2013
Une roulette dans un casino français, le 27 février 2013 — Lionel Bonaventure AFP

Jean-François Federici, membre d’un clan influent en Corse, a été mis en examen dans l’enquête sur de possibles détournements de fonds au cercle Cadet, ancien cercle de jeu parisien fermé en 2014.

Souçonné d’avoir récupéré de fortes sommes d’argent en liquide

Comme l’a révélé Le Monde, Jean-François Federici, a été mis en examen le 16 novembre pour « extorsion », « recel d’abus de biens sociaux » et « association de malfaiteurs » par les juges d’instruction parisiens en charge du dossier, selon une source proche du dossier.

>> A lire aussi : Le procès en appel de Pierre Federici est renvoyé

Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir récupéré de fortes sommes d’argent en liquide issues du détournement de recettes du cercle de jeux Cadet, situé dans la rue éponyme du centre de la capitale. Une dizaine de protagonistes dont le gérant Serge Kasparian ont déjà été mis en examen par les juges de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Paris, qui traite des dossiers complexes en lien avec la criminalité organisée.