Roanne: L'homme, soupçonné de porter atteinte aux cadavres de femmes, découvert mort chez-lui

FAITS DIVERS L’homme de 69 ans avait été mis en examen début novembre pour atteinte à l’intégrité de cadavres…

E.F.

— 

L'homme a été retrouvé mort mardi à son domcile à Roanne, dans la Loire.
L'homme a été retrouvé mort mardi à son domcile à Roanne, dans la Loire. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Une enquête, en cours, devra confirmer la thèse du suicide. Le sexagénaire de Roanne (Loire) mis en examen le 2 novembre pour des faits présumés de nécrophilie a été retrouvé mort à son domicile mardi, indique Le Progrès.

Au début du mois, l’homme avait été interpellé en flagrant délit au funérarium municipal de la ville, où ses allées et venues régulières avaient fini par éveiller les soupçons des personnels. Le sexagénaire s’introduisait dans les chambres mortuaires, accessibles en journée sans avoir à taper de digicode.

>> A lire aussi : Roanne: Le septuagénaire s'introduisait dans le funérarium pour violer des femmes décédées

Condamné pour agression sexuelle par le passé

Au cours de sa garde à vue, le Roannais, souffrant d’obsession nécrophile, avait reconnu avoir porté atteinte à une dizaine de cadavres de femmes depuis le mois de juillet.

L’homme, condamné par le passé pour des faits d’agressions sexuelles, avait été mis en examen pour « atteinte à l’intégrité de cadavres et le vol de sous-vêtements appartenant aux victimes ». Des effets personnels retrouvés à son domicile. Il avait été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire, ce qui avait provoqué un vif émoi à Roanne.

Une enquête a été ouverte mardi pour déterminer les circonstances de sa mort, qui marque, dans cette affaire, la fin de l’action publique.