Marseille: Le directeur d'une association filmait sous les jupes de ses salariées

HARCELEMENT SEXUEL Il était jugé ce vendredi...

J.S.-M.

— 

Il avait placé une caméra entre deux cartons d'archives (illustration)
Il avait placé une caméra entre deux cartons d'archives (illustration) — Lluis Gene / AFP

« On voit des talons aiguilles, des jambes, des dessous », raconte la procureure. Un homme était jugé ce vendredi à Marseille pour avoir filmé, à leur insu, ses deux salariées, rapporte La Provence. Il avait placé une caméra discrète entre deux cartons d’archives.

« Sans cesse des remarques sur les tenues vestimentaires »

Il dirigeait une agence Espace Emploi Agirc-Arrco Paca, une association qui aide les chômeurs à retrouver du travail. Cet homme de 47 ans est aussi accusé par ses salariés de « faire sans cesse des remarques sur les tenues vestimentaires. »

>> A lire aussi : Journée de lutte contre les violences faites aux femmes: Emmanuel Macron attendu au tournant par les associations

Son avocate plaide la «maladresse », toujours selon La Provence. La procureure a requis quatre ans de prison avec sursis pour atteinte à l’intimité. Le jugement sera rendu le 22 décembre.