Béziers: Un tableau italien «d'une valeur inestimable» dérobé dans un musée

FAITS DIVERS Cette huile de 1926 a disparu de l’hôtel Fabrégat, où est exposée la collection personnelle du résistant Jean Moulin…

N.B. avec AFP

— 

L'hôtel Fabrégat, qui abrite le musée des beaux-arts, où a eu lieu le vol.
L'hôtel Fabrégat, qui abrite le musée des beaux-arts, où a eu lieu le vol. — Google Maps

Stupeur à l’hôtel Fabrégat, qui abrite le musée des beaux-arts à Béziers : un tableau de l’Italien Giorgio de Chirico a disparu. Cette « composition avec autoportrait », de 1926 de ce maître moderne, aurait été volée, a appris l’AFP auprès du parquet.

Dans la collection privée de Jean Moulin

« D’une valeur inestimable », ce tableau, qui faisait partie de la collection privée du résistant Jean Moulin, natif de Béziers, aurait été dérobé jeudi dans l’après-midi, en plein centre-ville. Une enquête a été ouverte, et confiée aux policiers de Montpellier.

Cette huile aurait été, selon Midi Libre, découpée au cutter. Les investigations devraient être particulièrement compliquées : selon le quotidien, il n’y a aucune caméra de vidéosurveillance à l’intérieur et autour du musée. La mairie a déposé une plainte.