Cannes: Deux lycéens, soupçonnés d’avoir fait exploser des engins artisanaux, placés en garde à vue

JUSTICE L’explosion de deux bouteilles de Coca-Cola dans un couloir du lycée avait semé la panique…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'une voiture de police.
Illustration d'une voiture de police. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le lycée avait dû être partiellement évacué ce jeudi. Deux internes du lycée Bristol de Cannes ont été placés en garde à vue vendredi, soupçonnés d’avoir fait exploser la veille des bouteilles remplies d’acide sulfurique.

Les deux lycéens, mineurs, ont été interpellés à 14h55 et placés en garde à vue au commissariat de Cannes où ils ont nié avoir fabriqué ces engins explosifs, a rapporté la procureur de Grasse, Fabienne Atzori, confirmant une information de Nice-Matin. L’enquête doit être transférée à Nice, la ville où résident ces deux lycéens en dehors des périodes scolaires.

Des policiers scientifiques dépêchés sur place

Jeudi, l’explosion de deux bouteilles de Coca-Cola dans un couloir de l’établissement, remplies sans doute d’un mélange à base d’acide sulfurique selon un tutoriel trouvé sur Internet, avait fait sursauter les élèves, sans faire de blessés. En application des procédures d’alerte, l’établissement avait connu un début d’évacuation.

>> A lire aussi : Un lycée évacué après des détonations à Cannes

Le commissariat de Cannes avait dépêché des policiers scientifiques sur place pour faire tous les prélèvements. Les cours avaient repris rapidement après l’intervention policière. Vendredi, une poubelle de l’établissement a par ailleurs été incendiée.