Lot-et-Garonne: L'auteur présumé d'un meurtre se suicide dans les toilettes du centre des impôts

FAITS DIVERS Deux corps ont été retrouvés ce jeudi près de Marmande et les décès pourraient être en lien. L'auteur présumé du meurtre d'un sexagénaire se serait suicidé dans le bâtiment des finances publiques de Tonneins...

E.P.

— 

L'homme a demandé à utiliser les toilettes du centre des finances publiques avant de s'y suicider avec une arme de poing.
L'homme a demandé à utiliser les toilettes du centre des finances publiques avant de s'y suicider avec une arme de poing. — Capture d'écran Google maps

Ce jeudi, les gendarmes de Marmande, dans le Lot-et-Garonne, ont lancé une enquête après la découverte de deux corps. Le premier, celui d’un homme de 67 ans, collectionneur de voitures anciennes, a été découvert mercredi soir par sa femme à Saint Pardoux-du-Breuil, près de Marmande. Son décès pourrait avoir été causé par une arme à feu, détaille La Dépêche.

>> A lire aussi : Un octogénaire tue sa femme d'un coup de fusil et se suicide

Des circonstances à éclaircir

Alertés, les gendarmes ont rapidement identifié le suspect et retrouvé son corps sans vie dans le bâtiment des finances publiques de Tonneins, commune située à quelques kilomètres de Saint-Pardoux-du-Breuil. L’homme s’est présenté au service des impôts et a demandé à utiliser les toilettes dans lesquelles il s’est suicidé avec une arme de poing. A 59 ans, il gérait un magasin de pièces détachées pour voitures. Des investigations sont en cours pour déterminer les circonstances de ces deux décès.

>> A lire aussi : La mère des deux sœurs handicapées disparues mise en examen