VIDEO. Metz: Il escalade la cathédrale, grimpe sur le stade Saint-Symphorien, dort au sommet d'une grue et voyage sur le toit d'un bus

PRATIQUE INTERDITE Les vidéos du jeune lycéen messin, se filmant après avoir grimpé, malgré les interdits, sur des édifices ou bus, font le buzz sur Internet...

A.I.

— 

Il escalade la cathédrale de Metz, dort au sommet d'une grue et voyage sur le toit d'un bus.
Il escalade la cathédrale de Metz, dort au sommet d'une grue et voyage sur le toit d'un bus. — JPPorcher/SIPA

Il semble que le jeune homme soit fan d’escalade. Et pour assouvir sa passion, il n’hésite pas à en pousser, un peu plus loin chaque fois, les limites. Bravant les interdits au passage.

Ce lycéen s’est fait connaître sur Internet après avoir grimpé sans autorisation en haut de la cathédrale de Metz, d’une grue, sur le toit de la tribune nord du stade Saint-Symphorien ou en voyageant sur le toit d’un bus messin en service, résume France Bleu Lorraine Nord.

Une plainte déposée par la compagnie de bus

Si certains saluent ses performances, dangereuses, d’autres les condamnent. La compagnie de bus Le Met’a déposé une plainte pour utilisation abusive du matériel de transport. « Imaginez si un conducteur se retrouve avec un individu sur le toit de son bus. Cette personne tombe et le bus lui roule dessus. Le conducteur sera traumatisé […]. Et puis, il y a du matériel électrique à haute tension sur les bus », justifie auprès de la radio lorraine le directeur de la compagnie Franck Duval.

Le jeune homme s’est livré au micro de France Bleu sur ses performances. Concernant son voyage sur le toit du bus : « On n’a rien dégradé, on ne met pas la vie des autres en danger. Je comprends qu’ils ne veulent pas que cela se reproduise, d’ailleurs je n’incite pas les gens à le refaire ».

Il se défend de vouloir « devenir une star du Web » et dit pratique cette escalade interdite « juste pour le plaisir de sentir beaucoup d’adrénaline ».

>> A lire aussi: «Cathédrale man» identifié et entendu par la police à Strasbourg