Les gendarmes ont interpellé un voleur caché dans les faux plafond du Monoprix situé rue de Reuilly.
Les gendarmes ont interpellé un voleur caché dans les faux plafond du Monoprix situé rue de Reuilly. — Capture d'écran

CACHE-CACHE

Paris: Le voleur se cachait dans le faux plafond du Monoprix

Le malfaiteur avait réussi à entrer dans le magasin en se faufilant entre les battants d’une porte fermée par une chaîne…

Les temps sont durs, même pour les malfaiteurs, qui doivent faire preuve de trésor d’imagination et de ruse pour parvenir à leurs sombres fins.

Un individu a été interpellé dans un Monoprix du XIIe arrondissement de Paris dont il tentait de vider les coffres dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, rapporte Le Parisien. Le voleur s’était caché dans le faux plafond du magasin.

L’alarme a été déclenchée

Dans cette affaire toutefois, le monte-en-l’air - si l’on peut dire - aura gaspillé en vain son énergie puisque son aventure s’est terminée dans une cellule de garde à vue.

Vers 23 heures, les policiers de la brigade anticriminalité sont intervenus après le déclenchement d’une alarme dans la salle des coffres du magasin Monoprix, situé rue de Reuilly. Ils ont alors mis alors la main sur l’homme dissimulé dans le faux plafond.

>> A lire aussi : Drôme : En plein braquage, le voleur se fait maîtriser par un couple de gendarmes en vacances

Seulement 80 € en poche

Il semble que le malfaiteur est parvenu à se glisser dans les lieux en se faufilant entre les battants d’une porte fermée par une chaîne. Il aurait ensuite fracturé l’entrée du bureau, où se trouvent les coffres, à l’aide d’un extincteur. Le cambrioleur est parvenu à trouver les clés et ouvrir les coffres.

A-t-il manqué de temps ou les caisses étaient-elles vides ? Les fonctionnaires de police n’ont découvert que 80 euros dans ses poches. L’individu a cependant été placé en garde à vue dans les locaux de la sûreté territoriale de Paris.

>> A lire aussi : Paris: Un bronze de Botero d'une valeur de 425.000 euros volé dans une galerie d'art