Lorraine: Un abbé soupçonné d'agression sexuelle

SIGNALEMENT Un homme accuse un prêtre du diocèse de Saint-Dié de « gestes abusifs d’ordre sexuel qui auraient été commis il y a plus de 20 ans »…

Alexia Ighirri

— 

Un abbé soupçonné d'agression sexuelle en Lorraine (Illustration)
Un abbé soupçonné d'agression sexuelle en Lorraine (Illustration) — Pixabay

Un homme d’une quarantaine d’années est allé trouver Monseigneur Didier Berthet, évêque de Saint-Dié, pour lui confier qu’il avait été victime d’agression sexuelle d’un abbé, prêtre du diocèse de Saint-Dié, alors qu’il était âgé de 17 ans.

Après avoir procédé à un signalement auprès du procureur de la République d’Epinal, Mgr Berthet a rendu l’affaire publique, il y a quelques jours, via un communiqué mis en ligne sur le site Internet du diocèse.

« Gestes abusifs d’ordre sexuel »

« Chers frères et sœurs, il me faut malheureusement vous communiquer une information grave et douloureuse, débute Mgr Berthet. J’ai reçu récemment le témoignage d’une personne qui s’est déclarée victime de gestes abusifs d’ordre sexuel qui auraient été commis il y a plus de 20 ans par l’Abbé Michel Toubhans. »

Outre le signalement à la justice, Mgr Berthet a « pris un décret particulier demandant à l’Abbé Toubhans de se retirer de tout ministère public, en le privant également de la faculté d’entendre les confessions des fidèles et de donner validement l’absolution sacramentelle. Cette mesure revêt un caractère conservatoire et temporaire, en attendant que les faits qui lui sont reprochés soient vérifiés et qualifiés par une décision de justice. »

Pas encore de plainte

Selon Vosges Matin, le quadragénaire comme l’abbé n’ont pas encore été entendus par les services de police. « Ils devraient l’être dans le courant de la semaine prochaine », précise le procureur dans les colonnes du quotidien lorrain. Aucune plainte n’a, à ce jour, été déposée. L’enquête préliminaire a été confiée aux policiers de la brigade de sûreté urbaine de Saint-Dié.