Limoges: Une vingtaine de véhicules incendiés sur un site Enedis, une inscription «Linky dégage» retrouvée

INCENDIE La piste d’un acte volontaire est privilégiée par les enquêteurs…

20 Minutes avec agence

— 

21 véhicules de l'entreprise Enedis ont été incendiés à Limoges (Illustration)
21 véhicules de l'entreprise Enedis ont été incendiés à Limoges (Illustration) — Frederic Scheiber/20 Minutes

Vingt-et-un véhicules ont été incendiés dans la nuit de lundi à mardi sur un site Enedis à Limoges (Haute-Vienne). Selon les informations de France Bleu Limousin, la piste d’un acte volontaire est privilégiée par les enquêteurs.

L’incident s’est produit avenue de la Révolution. L’incendie a commencé vers 1h30 du matin et a nécessité l’intervention des pompiers de la Haute-Vienne. Les soldats du feu ont lutté toute la nuit pour maîtriser les flammes.

>> A lire aussi : Grenoble : Une dizaine de véhicules détruits chez Enedis dans un incendie criminel

Des véhicules brûlés à la gendarmerie de Limoges

Si personne n’a encore revendiqué cet acte, une inscription « Linky dégage » a été retrouvée près des lieux de l’incendie. La police judiciaire de Limoges a été chargée de l’enquête alors que la police scientifique a été envoyée sur place pour récolter des indices.

En septembre dernier, des voitures avaient également été brûlées dans l’enceinte de la gendarmerie de Limoges. L’acte avait été revendiqué par une mouvance d’ultra-gauche nommée Rage (Révolte anarchiste des gendarmes exilés).