Marseille: Il est libre, Jul... mais après sa garde à vue, l'enquête se poursuit

RAP Le rappeur marseillais a été remis en liberté après quelques heures de garde à vue...

J.S.-M. avec AFP

— 

Le rappeur Jul lors des Victoires de la musique.
Le rappeur Jul lors des Victoires de la musique. — T. Samson / AFP

Intercepté à plus de 160 kilomètres heure sur l’autoroute, le rappeur marseillais Jul a été remis en liberté lundi soir, après plusieurs heures de garde à vue. Il avait été arrêté dimanche soir, dans une Mercedes de location.

Le chanteur a reconnu avoir consommé du cannabis. Son passager, lui aussi placé en garde à vue, a été interpellé avec une arme de poing de 9 mm de calibre, et une petite quantité de résine de cannabis, selon la même source.

Suite de l’enquête

« L’enquête préliminaire se poursuit » sur « le volet de la possession de stupéfiants, la conduite sous stupéfiant ou le port d’une arme », a précisé à l’AFP une source policière.

En mai, le rappeur le plus écouté de l’année 2016 avait été auditionné dans le cadre d’une enquête préliminaire pour « propos injurieux » et « atteinte à la vie privée », après avoir cité nommément un fonctionnaire de police dans une de ses chansons.