Le Mans: Deux militaires soupçonnés d'alimenter un vaste trafic d'armes

FAITS DIVERS Deux hommes ont été interpellés cette semaine...

Camille Allain

— 

Bordeaux, 14 janvier 2012. Illustration patrouille de policiers et de militaires.
Bordeaux, 14 janvier 2012. Illustration patrouille de policiers et de militaires. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Un an après l’interpellation de deux militaires du Mans (Sarthe) soupçonnés d’être à la tête d’un trafic d’armes, les enquêteurs de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) ont procédé à deux nouvelles arrestations cette semaine, rapporte Ouest-France.

Un collectionneur d’armes et un dealer

Un collectionneur d’armes de 72 ans a d’abord été interpellé. Il est soupçonné d’avoir pris part au trafic. Mais les gendarmes ont également mis la main sur un trafiquant de drogue de 28 ans. De l’héroïne et du cannabis ont été retrouvés lors des perquisitions, ajoute le quotidien. Les deux hommes ont été placés en garde à vue.

L’affaire avait démarré il y a un an lors d’un banal contrôle routier. Un scootériste de 19 ans avait dû mettre pied à terre face à la police, qui avait découvert un pistolet attaché à sa ceinture. Volée, l’arme provenait sans doute d’un trafic mené avec un autre militaire du Rima du Mans. Ils sont en détention provisoire depuis un an.