Hérault: Et si la victime du cambriolage de Servian avait joué un rôle?

FAITS DIVERS Le propriétaire du jardin botanique, qui avait tué l’un des deux cambrioleurs lors d’un home-jacking violent, est en garde à vue…

C.D.

— 

Les enquêteurs ont aussi entendu la femme du propriétaire du jardin botanique, présente le soir de l’intrusion violente..
Les enquêteurs ont aussi entendu la femme du propriétaire du jardin botanique, présente le soir de l’intrusion violente.. — LODI FRANCK/SIPA

Rebondissement dans l’affaire du cambriolage mortel à Servian, dans l’Hérault : la victime, qui avait abattu à bout portant l’un des braqueurs, a été placée en garde à vue, rapporte Le Métropolitain.

Recherché depuis cette terrible nuit du 5 au 6 octobre, le complice présumé du home-jacking a été arrêté mardi près de Perpignan. Et c’est sans doute son témoignage qui a mené les enquêteurs à réentendre le propriétaire du jardin botanique Saint-Adrien, Daniel Malgouyres, victime du cambriolage. Celui-ci pourrait ainsi être impliqué, à un certain degré, dans son agression à domicile, affirme Le Métropolitain.

Selon Midi Libre, Daniel Malgouyres serait présenté dans la journée devant le parquet de Béziers en vue d'une mise en examen.

>> A lire aussi : En tuant le cambrioleur, la victime du home-jacking a-t-elle agi en état de légitime défense?

Le «jardin préféré des Français »

Nos confrères indiquent que les enquêteurs ont aussi entendu la femme du propriétaire du jardin botanique, qui était présente le soir de l’intrusion violente des deux agresseurs.

Mis en examen pour homicide volontaire, Daniel Malgouyres avait été libéré sous contrôle judiciaire. Il plaide l’état de légitime défense.

Le jardin de Saint-Adrien avait été élu «Jardin préféré des Français » en 2013 sur France 2.