Nantes: Il avoue le meurtre de la femme retrouvée morte dans son appartement

HOMICIDE Les pompiers ont découvert le corps sans vie samedi matin...

F.B.

— 

Le drame s'est déroulé boulevard Romanet, quartier Bellevue à Nantes.
Le drame s'est déroulé boulevard Romanet, quartier Bellevue à Nantes. — Google maps

Appelés pour un départ de feu à l’intérieur d’un logement samedi matin, les pompiers ne s’attendaient pas à ça. En pénétrant dans l’appartement situé boulevard Romanet, quartier Bellevue à Nantes, ils ont découvert, vers 7h30, le corps sans vie d’une femme.

Agée de 50 ans, elle ne serait pas décédée des suites de l’incendie, lequel a été rapidement maîtrisé. Des traces de coups apparaissaient en effet sur sa peau.

Interpellé alors qu’il tentait de fuir

Rapidement interpellé un peu plus tard, près de l’immeuble, alors qu’il tentait de s’enfuir pour éviter un contrôle d’identité, un homme de 37 ans a reconnu le meurtre, rapporte Ouest-France. Il s’agit du locataire l’occupant de l’appartement.

Il explique avoir frappé et étranglé la victime, une mère de famille d’origine nantaise qui n’habitait pas à cette adresse. L’autopsie a en effet révélé qu’elle était décédée par strangulation. Des traces de brûlures post-mortem ont également été relevées.

D’après les explications confuses du suspect, le couple, qui se voyait régulièrement, se serait disputé avant les faits. Le trentenaire devrait être mis en examen ce lundi pour homicide volontaire.