Haute-Savoie: «Dégoûtés», ils tirent sur des promeneurs en pensant qu'ils sont homosexuels

FAITS DIVERS Les trois jeunes arrêtés ont clairement expliqué qu'ils cherchaient à viser des homosexuels...

C.G.

— 

Une voiture de gendarmerie (illustration).
Une voiture de gendarmerie (illustration). — Konrad K. / SIPA

Le 30 septembre, plusieurs promeneurs qui cheminaient tranquillement sur un pont à Villaz, petit village de Haute-Savoie, ont été pris pour cible. Des tirs lointains dont ils n’ont pu identifier le ou les auteurs.

L’enquête a désormais progressé. Trois jeunes dont un mineur, issus de la communauté des gens du voyage, ont été arrêtés. Placés en garde à vue, ils ont expliqué qu’ils avaient repéré les lieux en question, un site connu et apprécié de la communauté homosexuelle. C’est à cet endroit même que certains ont l’habitude de se retrouver ou de se rencontrer.

>> A lire aussi : Un homosexuel frappé à coups de barre de fer par deux ados de 15 ans

« Dégoûtés »

Se disant « dégoûtés » d’avoir vu des hommes s’embrasser, les jeunes gens sont revenus sur place, munis d’une carabine 22 long rifle, avant d’ouvrir le feu sur les passants, souligne Le Dauphiné Libéré. Espérant atteindre des homosexuels, ils ont visé tous ceux qui passaient à leur portée. Un chien et un pêcheur ont également été pris pour cible.

Les deux adultes comparaîtront devant un tribunal ce mercredi tandis que le mineur sera présenté à un juge des enfants.