Viols et meurtres: Trente ans de réclusion pour un jeune âgé de 16 ans au moment des faits

CONDAMNATION Les victimes, deux personnes âgées, avaient 69 et 88 ans…

20 Minutes avec AFP
— 
Les deux victimes ont été violées. (image d'illustration)
Les deux victimes ont été violées. (image d'illustration) — Boris Horvat AFP

Un Marseillais a été condamné ce lundi à trente ans de réclusion criminelle, assortis d’une rétention de sûreté, pour avoir violé et tué, à 16 ans, un homme de 69 ans puis une femme de 88 ans.

La peine la plus lourde applicable à un mineur

Lors des débats à huis clos, l’accusé, âgé aujourd’hui de 20 ans, a reconnu les faits, commis en décembre 2013 à Marseille. La Cour d’assises des mineurs des Bouches-du-Rhône a suivi les réquisitions de l’avocate générale Béatrice Vautherin, et prononcé la peine la plus lourde applicable à un mineur.

Elle a assorti la condamnation d’une rétention de sûreté : à l’issue de sa peine, le condamné fera l’objet d’un examen de sa dangerosité en vue d’un éventuel placement dans un centre socio-médico-judiciaire de sûreté.

L’une des victimes, une retraitée de l’enseignement, avait été agressée le 25 décembre 2013 à son domicile, violée puis violemment frappée et étranglée. « C’est un soulagement pour la famille », a déclaré à l’issue du verdict l’un des proches de cette octogénaire, qui s’était constitué partie civile.

La seconde victime, un pharmacien de 69 ans, violé puis frappé d’une cinquantaine de coups de ciseau, n’était représentée par aucune partie civile à l’audience.