Résultats présidentielle 2022 : Macron réélu, abstention record… Un second tour inédit à plusieurs titres

CAMPAGNE Le président de la République est reconduit pour un second mandat à l'issue d'une campagne qui n'a pas passionné les électeurs

Clément Giuliano
— 
Résultats présidentielle 2022: Emmanuel Macron est réélu président de la République — 20 Minutes
  • Emmanuel Macron a remporté, ce dimanche, le second tour de la présidentielle.
  • Une élection marquée par un fort recul du candidat face à Marine Le Pen par rapport à son score de 2017, et par un record d’abstention.
  • Le président de la République a promis une « ère nouvelle qui ne sera pas la continuité du quinquennat qui s’achève ».

« Et un, et deux, et cinq ans de plus ! » Sur le Champ-de-Mars (Paris 7e), ce dimanche à 20h, les partisans d’Emmanuel Macron ont célébré la réélection de leur champion au second tour de la présidentielle. Mais au-delà de la reconduction du chef de l’Etat aux manettes du pays, que faut-il retenir de ce résultat ? On fait le point sur les principaux enseignement de ce deuxième tour.

Le sortant réélu, une première

Cela n’était jamais arrivé depuis l’instauration de l’élection du président de la République au suffrage universel, hors période de cohabitation. Emmanuel Macron devient le premier président de la République à rempiler à l’Elysée, avec près de 59 % des voix, selon les estimations des différents instituts de sondage à l’heure où nous écrivons ces lignes. Pour ce match retour, Emmanuel Macron perd toutefois huit points face à Marine Le Pen par rapport à son score de 2017. Celle qui n’avait rassemblé qu’un tiers des électeurs il y a cinq ans progresse, enregistrant plus de 41 % des suffrages exprimés. « Nos idées arrivent à des sommets jamais atteints lors d’un second tour », a souligné la candidate dans un discours prononcé peu après 20h, osant saluer une « éclatante victoire ».

Une abstention record

Jamais le second tour n’avait aussi peu attiré les électrices et les électeurs. Les différents instituts de sondages estiment l’abstention à 28 %, un niveau jamais atteint depuis 1969, alors que la gauche avait boycotté un deuxième tour opposants deux candidats de droite. Le « front républicain » contre le Rassemblement national, qui avait conduit à un sursaut de mobilisation au second tour en 2002 et 2017, a beaucoup moins fait recette cette année. A titre d’exemple, selon Ipsos, 41 % des électeurs de Jean-Luc Mélenchon ne se sont pas exprimés cette année (abstention, vote blanc ou nul) contre un tiers en 2017. Le leader insoumis a d’ailleurs souligné ce dimanche soir « l’océan d’abstention, de bulletins blancs et nuls » qui a marqué le second tour.

Pour son deuxième quinquennat, le président de la République ne pourra donc pas se prévaloir d’un vote massif d’adhésion. « Nombre de nos compatriotes ont voté pour moi pour faire barrage à l’extrême droite, a reconnu Emmanuel Macron dans son discours de victoire au Champ-de-Mars. J’ai conscience que ce vote m’oblige pour les années à venir, je suis dépositaire de leur sens du devoir. » Soulignant également le nombre élevé d’abstentionnistes, le chef de l’Etat a promis une « ère nouvelle qui ne sera pas la continuité du quinquennat qui s’achève ».

Les regards tournés vers les législatives

Si le président réélu n’a pas mentionné les élections législatives des 12 et 17 juin prochains dans son discours, se limitant à promettre une « méthode refondée » pour gouverner le pays pendant les cinq prochaines années, il a bien été le seul. « Nous lançons ce soir la grande bataille électorale des législatives […]. Avec le score historique de ce soir, nous sommes en bonne position pour obtenir un grand nombre de députés », a déclaré quant à elle Marine Le Pen, précisant qu’elle conduirait cette campagne.

Eric Zemmour a appelé de son côté le « camp national » à s’unir face aux « deux blocs » qui s’affronteront en juin prochain, « l’un macroniste et l’autre islamo-gauchiste ». « Le troisième tour commence ce soir ! », a aussi lancé Jean-Luc Mélenchon, qui a fait acte de candidature à Matignon, avant d’appeler à l’union à gauche.

Découvrez les résultats du second tour de l’élection présidentielle 2022 par ville, département et région sur 20 Minutes.