Présidentielle 2022 : Semaine compliquée pour Christiane Taubira, la droite et l’extrême droite face aux policiers… Le « Récap » du 4 février

LE RECAP (J-65) Chaque vendredi, retrouvez notre « Récap » de la semaine, rendez-vous hebdomadaire de « 20 Minutes » consacré à l’élection présidentielle 2022

Rachel Garrat-Valcarcel
Présidentielle 2022 : Le « Récap » de la semaine du 4 février 2022 — 20 Minutes

C’est fait : Christiane Taubira est ressortie victorieuse  du vote de la Primaire populaire, une consultation hors partis qui voulait faire l’union de la gauche à la  présidentielle. Mais les premiers pas de la candidate sont compliqués : l’union paraît lointaine et plusieurs faux pas de Christiane Taubira commencent à lui rendre la tâche difficile. C’est le premier titre de ce neuvième épisode du « Récap » présidentiel, le rendez-vous politique de 20 Minutes en vidéo.

Cette campagne électorale commence difficilement pour l’ancienne ministre de la Justice, elle a du mal à commencer tout court pour l’ensemble des candidates et candidats à la présidentielle, en fait. Les sondages montrent tous que l’intérêt de l’électorat pour l’élection présidentielle est très en retrait à la même période qu’en 2017. Le Covid-19 n’aide pas, et l’attente liée à l’entrée en campagne   d'Emmanuel Macron n’arrange rien.

Enfin, à droite et à l’extrême droite, la bataille de celui ou celle qui sera la plus ferme bat toujours son plein. Cette semaine, Valérie Pécresse,  Marine Le Pen et  Eric Zemmour étaient   auditionnés par Alliance, le principal syndicat de policiers et policières en France. Devant un public acquis à la cause d’un tour de vis sécuritaire, les candidats ont dévoilé leurs projets en la matière. A côté d’un Eric Zemmour qui propose l’immigration zéro, Valérie Pécresse va elle aussi très loin, notamment avec une proposition jugée inconstitutionnelle par les spécialistes.