Présidentielle: Fillon et Les Républicains se disputent les 3,3 millions d'euros récoltés pour la campagne

POLITIQUE Les Républicains aimeraient bien récupérer une partie des 3.3 millions de dons reçus par le micro-parti du candidat pour la campagne...

Thibaut Le Gal

— 

François Fillon après les résultats du premier tour de la présidentielle, le 23 avril 2017.
François Fillon après les résultats du premier tour de la présidentielle, le 23 avril 2017. — Jacques Witt/SIPA

« Rends l’argent ». La formule qui a poursuivi François Fillon pendant toute sa campagne semble le poursuivre encore aujourd’hui. Le candidat de la droite est accusé par son parti, Les Républicains, de vouloir garder l’argent récolté par son micro-parti Force Républicaine pour la présidentielle.

Soit la jolie somme de 3.3 millions d’euros. « Je pense que cet argent appartient à la communauté des militants et des sympathisants qui ont fait le processus des primaires et de l’élection. Il doit revenir à la famille politique qui porte ça », a insisté Jean-Pierre Raffarin vendredi sur BFM. 20 Minutes fait le point sur cette histoire de gros sous.

De quel argent parle-t-on ? 

Comme tous les candidats, François Fillon a utilisé un micro-parti, Force républicaine, pour financer sa campagne lors de la primaire à droite. Après sa victoire le 27 novembre, l’ancien Premier ministre a créé l’association A3F, Association de financement de François Fillon. Cette dernière a bien reçu le prêt de 5 millions d’euros du parti mais aussi les 10 millions d’euros issus de la contribution des électeurs lors de la primaire.

Mais le champion de la droite a continué de collecter l’essentiel des dons… au sein de son micro-parti. « Cette situation est anormale. Les dons pour François Fillon doivent être dirigés vers Les Républicains », s’inquiétait dès février Daniel Fasquelle, trésorier du parti Les Républicain, à 20 Minutes. « Les dons, c’est Force républicaine ! Moi, j’ai dû en recevoir deux maximum ! », confirme cette semaine Philippe de Ladoucette, le trésorier de l’association A3F, dans l’enquête de Sud Ouest.

Des dons faits à Fillon ou… au candidat de la droite ? 

Force républicaine a avancé l’argent pour la campagne. L’association sera donc remboursée par l’Etat. Mais à qui doit revenir aujourd’hui cette coquette somme de 3.3 millions d’euros ? « On n’est pas dans une situation où il y aurait une sorte de montant à reverser aux Républicains de manière évidente […] Personne ne considère que les 3,3 millions d’euros devraient leur revenir », répond à franceinfo Vincent Chriqui, secrétaire général de Force républicaine et directeur de campagne de François Fillon.

Rien dans la loi n’oblige au micro-parti de reverser cette somme. Mais le trésorier LR Daniel Fasquelle est d’un autre avis. « Ce n’est pas facile de faire la part entre ceux qui ont donné à Fillon et ceux qui ont donné au candidat de la droite », relève-t-il à franceinfo, et ajoute : « Notre tradition veut qu’un candidat aux municipales ou aux législatives qui a dégagé un excédent de campagne reverse tout ou partie au parti qui l’a soutenu ». Les négociations s’annoncent périlleuses, d’autant que le parti de droite,déjà très endetté, doit financer les élections législatives de juin prochain.