Présidentielle: Dupont-Aignan aurait été approché par le camp Fillon pour retirer sa candidature

PRESSION Le candidat de Debout la France menace de révéler certains des textos qu'il a reçu...

C. Ape.

— 

Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France, lors d'un débat sur la santé organisé par la Mutualité française à Paris le 21 février 2017
Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France, lors d'un débat sur la santé organisé par la Mutualité française à Paris le 21 février 2017 — CHAMUSSY/SIPA

Mais qui veut la peau de Nicolas Dupont-Aignan ? Selon les dires du candidat à la présidentielle, invité de RMC/BFMTV ce vendredi, il est craint par certains membres du parti Les Républicains qui l’ont approché pour que soit retirée sa candidature à l’Elysée.

« Un jour, je publierai des SMS ahurissants. Je leur ai répondu que je ne suis pas à vendre. Je ne suis pas à vendre. J’ai une autre conception de mon rôle » a dit le candidat de Debout la France, qui pourrait être perçu comme un grappilleur de voix capable de faire tomber François Fillon au premier tour (rappelez-vous Christiane Taubira et Lionel Jospin en 2002).

Du côté de François Fillon, on rejette ces accusations. « Je trouve ça plutôt pathétique. S’il n’a que ça à faire comme effet de com'… Il avait déjà quitté le plateau de TF1, c’était plutôt marrant. Là, ça va un peu trop loin. Il faut qu’il se calme », a résumé Florence Portelli, porte-parole de François Fillon sur LCP, parlant tout simplement de « pipeau ».