Présidentielle: Piscine, poésie et verre de vin... Comment les candidats se préparent au débat

POLITIQUE Les 11 candidats à la présidentielle se retrouvent ce mardi soir sur BFMTV et CNews...

T.L.G.
— 
Le plateau où aura lieu le 4 avril 2017 le débat présidentiel entre les 11 candidats, avant le premier tour.
Le plateau où aura lieu le 4 avril 2017 le débat présidentiel entre les 11 candidats, avant le premier tour. — Lionel BONAVENTURE / AFP

A chacun sa méthode. Les onze candidats à la présidentielle débattent ce mardi soir sur BFMTV et CNews. Une étape décisive à 19 jours du premier tour. Pour ne pas se rater, les candidats sont sur le pont. Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon s’étaient déjà affrontés il y a quelques jours lors d’une précédente joute sur TF1.

Cette fois, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan, François Asselineau, Jean Lassalle et Jacques Cheminade seront de la partie. Comment les candidats se sont préparés à ces 3h30 d’émission ? 20 Minutes fait le point.

>> A lire aussi : Débat présidentiel: Nos pronostics sur les coups d'éclat promis par les candidats

Potasser comme un étudiant avant le Bac

La méthode paraît logique : réviser son programme, s’entraîner à synthétiser à l’aide de fiches et de séances de brainstorming. C’est le cas de Benoît Hamon, Nathalie Arthaud ou Emmanuel Macron par exemple. Jean-Luc Mélenchon va même plus loin, en gribouillant quelques bons mots sur son carnet. « Il se prépare quelques bonnes punchlines ! », a reconnu Danielle Simonnet, porte-parole de La France insoumise.

Etre sûr de ses forces

Comme à l’école, il y a ceux qui n’estiment pas nécessaire d’ouvrir un bouquin avant l’examen. « François Asselineau est dans le train avec son équipe. Il ne travaille pas plus que ça, et n’a pas besoin de coach. Il a une extrême connaissance des dossiers puisqu’il dit la même chose depuis dix ans », nous lâche son équipe. Jean Lassale, lui non plus, n’a rien prévu de spécifique. « Dans tous les rendez-vous qui sortent de l’ordinaire, je n’ai jamais rien préparé pour la simple et bonne raison que les choses ne se passent jamais comme prévu », s’amuse le candidat à France Info.

Je peux pas réviser, j’ai piscine

Un esprit sain dans un corps sain. C’est la stratégie choisie par Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat de Debout la France assure à France Info qu’il ne prévoit pas de « bachotage » de dernière minute mais plutôt quelques longueurs. « J’ai allégé mon emploi du temps, je vais aller nager à la piscine pour me décontracter », avance-t-il.

Joue-la comme Rimbaud

Jacques Cheminade ne fait rien comme les autres. Pourquoi bachoter quand on peut lire du Rimbaud ou du Verlaine ? Le doyen de la campagne assure au micro de RTL s’être préparé « en lisant de la poésie et en pensant à [ses] idées ». Rien que ça.

Thé au miel et vin blanc

On ne sait pas si Benoît Hamon renouvellera l’exercice ce soir, mais lors du précédent débat, le candidat socialiste s’était préparé avec une petite cure de thé au miel pour retrouver sa voix, éraillée après le meeting de Bercy la veille. Il est fort possible en tout cas que l’ancien ministre se livre à son « rituel porte-bonheur », répété avant chaque débat et meeting : le petit verre de vin blanc.