«L'Emission politique»: François Hollande «condamne les allégations mensongères» de François Fillon

POLITIQUE Le chef de l'Etat a condamné les accusations de François Fillon...

T.L.G.
— 
Le président François Hollande le 10 janvier 2016 à l'Elysée
Le président François Hollande le 10 janvier 2016 à l'Elysée — VILLARD/SIPA

Le communiqué est arrivé en direct pendant l’émission de France 2. François Hollande « condamne avec la plus grande fermeté les allégations mensongères » de François Fillon. Dès le début de « l’Emission politique », le candidat LR à la présidentielle a « mis en cause le président de la République », l’accusant d’animer un « cabinet noir » et d’être à l’origine des fuites concernant les affaires entourant sa campagne.

>> A lire aussi : Gros malaise lors du «débat» entre François Fillon et Christine Angot

« Depuis 2012, et c’est un fait établi, l’exécutif n’est jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire et a toujours respecté strictement l’indépendance de la magistrature », indiqué l’Elysée, assurant que « sur les affaires particulièrement graves concernant M. Fillon, (…) le président de la République n’en a été informé que par la presse ». Les propos de Fillon apportent « un trouble insupportable » à la campagne présidentielle, toujours selon la présidence. « Le seul scandale ne concerne pas l’Etat, mais une personne qui aura à en répondre devant la justice ».

Des accusations démenties aussi par l'auteur du livre cité par Fillon

Dans la foulée, sur France Info, le journaliste Didier Hassoux, coauteur du livre Bienvenue Place Beauvau cité par François Fillon pour porter ses accusations, a démenti tout « cabinet noir » évoqué dans son ouvrage.

« On a jamais écrit ça [...] Ce cabinet noir n'existe pas [...] On sent quelqu'un qui est aux abois. C'est étonnant de la part d'un homme d'Etat », a réagi le journaliste du Canard enchainé, parlant d'instrumentalisation.