Présidentielle: Fillon a bénéficié d'un «prêt» de sa fille, Marie, de 30.000 euros pour payer le «solde de ses impôts pour l'année 2016»

PATRIMOINE Un prêt pour le « solde » de ses impôts…

Manon Aublanc

— 

François Fillon, le 28 février 2016 à Meaux.
François Fillon, le 28 février 2016 à Meaux. — CHAMUSSY/SIPA

Alors que la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) vient de mettre en ligne, ce mercredi à 18 heures, les déclarations de patrimoine des onze candidats à l’élection présidentielle, l’instance a annoncé que François Fillon avait bénéficié de 30.000 euros de « prêt » de la part de sa fille Marie.

Ce prêt de 30.000 euros aurait servi à payer le « solde de ses impôts en fin d’année 2016 », a déclaré mercredi à l’AFP l’entourage du candidat

Une annonce faite quelques heures après les révélations du Canard enchaîné

Une annonce qui survient le même jour que les révélations du Canard enchaîné. Le journal satirique a révélé que François Fillon aurait touché 50.000 dollars (environs 46.000 euros) pour mettre en relation, en 2015, le milliardaire libanais Fouad Makhzoumi, l’un des clients de sa société de conseil 2F Conseil, avec le président russe Vladimir Poutine et le PDG de Total Patrick Pouyanné.

>> A lire aussi: Le Libanais Fouad Makhzoumi, roi des pipelines et généreux «ami» de François Fillon