Présidentielle: On a essayé de savoir pourquoi Le Pen et Mélenchon rient sur la photo virale du débat

COULISSES Le photographe de l'AFP explique à «20 Minutes» les coulisses de son cliché surprenant pris lundi soir quelques minutes avant le débat sur TF1...

Laure Cometti
— 
Sur le plateau du débat pour la présidentielle diffusé le 21 mars 2017.
Sur le plateau du débat pour la présidentielle diffusé le 21 mars 2017. — Patrick KOVARIK / AFP

Une photo, prise juste lundi soir avant le début du débat-marathon, a été très commentée sur les réseaux sociaux. On y voit Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon amusés, tandis qu’Emmanuel Macron scrute le sol (ou les pieds de François Fillon ?) et que Benoît Hamon, de trois quarts, semble s’adresser à un François Fillon quelque peu hagard. Qu’est-ce qui pouvait bien faire rire les deux candidats aux antipodes de l’échiquier politique ? Que fixait le candidat d’En Marche ! et que disait le vainqueur de la primaire socialiste ? Pour tenter de percer tous ces mystères, 20 Minutes a parlé avec l’auteur de cette photo, Patrick Kovarik, photographe à l’AFP depuis 30 ans. Spoiler : nous n’avons pas élucidé l’affaire, mais nous avons glané des informations sur l’ambiance pré-débat…



« Peut-être que Benoît Hamon leur a dit une petite bêtise… »

Patrick Kovarik pose le cadre de cette photo : « elle était prévue. Les candidats devaient s’aligner et prendre la pose devant trois photographes, dont moi, juste avant le début du débat, c’est très classique. Alors que le chef de plateau leur indiquait où poser, Benoît Hamon est arrivé et a salué les autres candidats un par un, en leur serrant la main ». C’est à ce moment que le photographe a pris ce cliché sur lequel les candidats semblent partager un moment inédit de complicité.

« Je n’ai pas entendu ce qu’ils se disaient mais je pense que ce qui les a fait réagir, c’est le geste de Benoît Hamon, qui arrivait gentiment pour leur serrer la main à chacun, alors qu’ils s’étaient mis en place pour la photo. Peut-être que Benoît Hamon, qu’on voit de dos sur ma photo, leur a dit une petite bêtise… »

Les cinq candidats sur le plateau de TF1 avant le débat présidentiel du 20 mars 2017.
Les cinq candidats sur le plateau de TF1 avant le débat présidentiel du 20 mars 2017. - PATRICK KOVARIK / AFP

« Les candidats m’ont semblé très détendus.. à part Fillon »

Le mystère reste donc entier. Cette image des candidats qui paraissent rire (sauf Fillon) à quelques minutes du débat résume bien leur attitude selon l’auteur de la photo. « Il y avait beaucoup de bruit et de tension sur le plateau, les équipes techniques s’affairaient. En revanche, les candidats m’ont semblé très détendus. A part François Fillon, qui avait l’air très concentré, un peu tendu, tous les candidats étaient très souriants et semblaient à l’aise. Ça m’a un peu étonné. Emmanuel Macron était le plus souriant et Marine Le Pen semblait dans son élément ».

Patrick Kovarik, qui travaille depuis 30 ans pour l’AFP et a couvert plusieurs campagnes, compare avec la présidentielle de 2012 : « ça n’avait rien à voir avec le débat Sarkozy-Hollande. A l’époque, j’avais ressenti beaucoup de tension sur le plateau, l’atmosphère était quasiment glaciale ».

Le photographe n’a eu que quelques secondes pour immortaliser les cinq candidats. « J’ai pris 15 photos, c’est très peu ». Mais les candidats sont « tellement rodés » qu’ils ne sont pas difficiles à photographier, estime-t-il. « Tout est très travaillé. Marine Le Pen a toujours le même sourire, François Fillon a souvent cet air un peu bougon, Emmanuel Macron est très souriant, Benoît Hamon a son petit sourire… C’est vraiment des acteurs. » Des modèles plus faciles à photographier que François Mitterrand « qui avait toujours les yeux fermés sur les photos »…