Présidentielle: «Face à la gravité de la situation», Sarkozy propose une réunion avec Fillon et Juppé

REUNION C’est la première fois que l’ancien président de la République fait entendre directement sa voix dans la crise…

20 Minutes avec AFP
— 
L'ancien Premier minisitre François Fillon (g) aux côtés de l'ex président de la République Nicolas Sarkozy (c) et l'ancien ministre des Affaires Etrangères Alain Juppé (d) sur le péron du palais de l'Elysée à Paris le 17 novembre 2010
L'ancien Premier minisitre François Fillon (g) aux côtés de l'ex président de la République Nicolas Sarkozy (c) et l'ancien ministre des Affaires Etrangères Alain Juppé (d) sur le péron du palais de l'Elysée à Paris le 17 novembre 2010 — Eric Feferberg AFP

L’ancien président de la République et du parti des Républicains permettra-t-il au parti de sortir de la crise ?  Nicolas Sarkozy a proposé ce lundi à François Fillon et Alain Juppé de se rencontrer « pour trouver une voie de sortie digne et crédible à une situation qui ne peut plus durer ».

>> A lire aussi : Maintien, candidature concurrente, retrait… Quels scénarios pour François Fillon ?

« Face à la gravité de la situation (…) chacun a le devoir de tout faire pour préserver l’unité », écrit l’ancien président de la République dans un communiqué. « C’est dans cet esprit que je propose à François Fillon et à Alain Juppé de nous réunir pour trouver une voie de sortie digne et crédible à une situation qui ne peut plus durer et qui crée un trouble profond chez les Français », ajoute l’ancien président de LR.

Juppé ne sera pas le plan B

C’est la première fois que l’ancien président de la République fait entendre directement sa voix dans la crise que traverse son ancien Premier ministre, empêtré dans l’affaire de l’emploi présumé fictif de son épouse, et qui fait face à une série de défections d’élus et de soutiens de sa campagne.

L’appel de Nicolas Sarkozy survient une heure avant la déclaration à la presse tenue à 10h30 à Bordeaux par Alain Juppé, deuxième de la primaire de la droite, régulièrement cité comme recours à une candidature de François Fillon. Lors de cette conférence de presse, Alain Juppé a « confirmé une bonne fois pour toutes » qu’il ne sera « pas candidat » à la présidentielle.

>> A lire aussi : Les fidèles de François Fillon battent le pavé au Trocadéro

Les trois hommes, qui avaient réuni plus de 90 % des voix lors de ce scrutin, largement remporté par François Fillon, se sont entretenus les uns et les autres lors des dernières semaines, jamais simultanément.

Cette réunion à trois est appelée de ses vœux par l’organisateur de la primaire et député des Hauts-de-Seine Thierry Solère qui a demandé lundi matin aux trois « hommes d’Etat » d'« éviter le chaos ».