Présidentielle: Alain Juppé s'exprimera ce lundi à 10h30

POLITIQUE L’entourage d’Alain Juppé avait fait savoir vendredi qu’il « ne se défilera (it) pas » si François Fillon se retirait...

20 Minutes avec AFP
— 
Alain Juppé
Alain Juppé — NICOLAS TUCAT / AFP

Alors que la droite est toujours dans l’impasse, Alain Juppé fera ce lundi à 10h30 une déclaration à la presse, a-t-il tweeté dimanche soir juste après le passage de François Fillon au JT. Il fera cette annonce depuis sa ville de Bordeaux, à quelques heures de la réunion du comité politique du parti et après s’être entretenu samedi soir avec Nicolas Sarkozy.

L’entourage d’Alain Juppé avait fait savoir vendredi qu’il « ne se défilera (it) pas » si François Fillon se retirait. Une partie de son camp le presse de prendre la place de l’actuel candidat à la présidentielle.

Fillon, « le seul à pouvoir décider » d’un éventuel retrait

Conforté par son rassemblement de plusieurs milliers de personnes au Trocadéro, François Fillon a expliqué dimanche soir sur France 2 qu’il était « le seul à pouvoir décider » d’un éventuel retrait.

« Personne ne prendra la décision à ma place », a assené le député LR de Paris et ancien Premier ministre.

>> A lire aussi : Fillon assène qu'il n'est "pas autiste" et s'attire les foudres de la twittosphère

Interrogé sur une éventuelle candidature du maire de Bordeaux, qu’il a sèchement battu à la primaire de novembre, François Fillon a répondu : « Si les électeurs de la droite et du centre avaient voulu Alain Juppé, ils auraient voté pour Alain Juppé ».

« Le plan B, qui c’est ? Juppé ? »

« Je n’ai pas entendu Alain Juppé annoncer sa candidature », a-t-il ironisé, tout en précisant qu’il parlait avec le maire de Bordeaux avant « chacune » de ses décisions.

Et d’ajouter une pique : ce n’est « pas en proposant un projet de centre gauche qu’on pourra convaincre les Français de plus en plus nombreux à aller vers Marine Le Pen de s’en détourner ».

>> A lire aussi : Maintien, candidature concurrente, retrait… Quels scénarios pour François Fillon ?

« Le plan B, qui c’est ? Juppé ? Il génère beaucoup d’anticorps à droite. Il y a des pressions également de la part de Juppé. Il menace de claquer la porte si ça ne bouge pas d’ici mardi », avait glissé dimanche après-midi un ex-ministre LR à l’AFP.

Interrogé dimanche soir après le tweet du maire de Bordeaux, l’entourage d’Alain Juppé n’a pas souhaité confirmer, à ce stade, son agenda pour les prochaines 48 heures. Cet agenda était, jusqu’alors, bordelais jusqu'à mardi en fin de journée, avec notamment lundi à partir de 15 heures le conseil municipal.