Imbroglio autour de la candidature de Marine Le Pen aux législatives à Hénin-Beaumont

CANDIDATURE Annoncée par «franceinfo», l’information a immédiatement été démentie par Nicolas Bay…

Manon Aublanc

— 

Marine Le Pen à Hénin-Beaumont le 4 décembre 2016.
Marine Le Pen à Hénin-Beaumont le 4 décembre 2016. — Sarah ALCALAY/SIPA

Alors que Marine Le Pen vient de reprendre la présidence du Front national après sa défaite lors du second tour de l’élection présidentielle, c’est maintenant la question d’une candidature aux législatives qui se pose pour la patronne du parti frontiste.

>> A lire aussi : Le FN réinvestit tous ses candidats suspendus après le ralliement de Dupont-Aignan

Une décision qui devrait tomber en fin de semaine 

Interrogé au micro de franceinfo ce mardi, Nicolas Bay, le secrétaire général du Front national et directeur de la campagne des législatives a sous-entendu une possible candidature : « Je crois qu’il n’y a aucune hésitation de la part de Marine Le Pen, mais comme toujours, […] elle entend garder la maîtrise du calendrier, donc elle l’annoncera quand elle le souhaitera. »

>> A lire aussi : Déjà l'heure de la rupture entre le FN et Debout la France ?

Alors que franceinfo a annoncé, ce mardi matin après l’interview, la candidature de Marine Le Pen comme actée, l’équipe du secrétaire général du Front national a immédiatement publié un rectificatif précisant que « Nicolas Bay a dit que Marine Le Pen fera connaître sa décision sur une éventuelle candidature ». L’ancienne candidate à l’élection présidentielle devrait annoncer en fin de semaine si elle se présente ou non aux élections législatives à Hénin-Beaumont, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais.