Et si François Baroin emmenait les Républicains aux législatives?

POLITIQUE Après l’échec de François Fillon à la présidentielle, Les Républicains se retrouvent sans chef de file…

C. Ape.
— 
Le maire de Troyes François Baroin
Le maire de Troyes François Baroin — PATRICK KOVARIK / AFP
  • Sans François Fillon, qui n’a pas réussi à se qualifier pour le second tour de la présidentielle, qui pourrait reprendre les rênes du parti des Républicains?
  • Au sein du parti, juppéistes, sarkozystes et fillonistes trouveront-ils un terrain d’entente?

François Fillon l’a annoncé lundi au lendemain du premier tour de la présidentielle, il ne mènera pas « le combat » des législatives. Le candidat des Républicains, qui n’a récolté que 20,01 % des suffrages, laisse donc sa place. Oui, mais à qui ?

Pour le député sarkozyste Eric Ciotti, François Baroin pourrait être l’homme de la situation. Le président de la région Alpes-Maritimes a fait part sur Twitter d’un « large consensus en réunion de groupe Les Républicains pour que François Baroin mène la campagne des législatives pour notre famille politique ». Rien que ça.



Interroger et reconstruire

Quid de l’intéressé, revenu sur le devant de la scène lorsque François Fillon avait remanié son comité de campagne et l’avait chargé du « rassemblement politique » ?

Lundi, sur Europe 1, le sarkozyste fidèle à François Fillon malgré les affaires dans lesquelles il s'était embourbé, a livré son analyse sur la débâcle du parti et affiché sa volonté de regarder vers l’avenir. « Non (il n’en veut pas à François Fillon). Il y a sûrement eu énormément d’erreurs qui nous amènent à ne pas être qualifiés pour le second tour. On s’incline avec respect devant le choix des Français. Il faut être digne. »

Aussi, François Baroin estime « qu’il y aura des interrogations sur la reconstruction, maintenant on va basculer sur la préparation pour les législatives, essayer de définir un pacte de gouvernement avec nos partenaires de l’UDI, définir une capacité de diriger le pays ». Sans jamais rien dire du rôle qu’il pourrait y jouer.