Législatives: Mamère pour un «binôme homme-femme» pour la présidence du groupe EELV à l'Assemblée

© 2012 AFP

— 

Noël Mamère, député-maire EELV de Bègles (Gironde), a proposé lundi que la présidence du groupe écologiste à l'Assemblée nationale soit assurée par "un binôme homme-femme", se portant lui-même candidat.
Noël Mamère, député-maire EELV de Bègles (Gironde), a proposé lundi que la présidence du groupe écologiste à l'Assemblée nationale soit assurée par "un binôme homme-femme", se portant lui-même candidat. — Bertrand Guay afp.com

Noël Mamère, député-maire EELV de Bègles (Gironde), a proposé ce lundi que la présidence du groupe écologiste à l'Assemblée nationale soit assurée par «un binôme homme-femme», se portant lui-même candidat.

«A l'instar du Parlement européen», «je propose que la présidence du groupe écologiste à l'Assemblée soit assuré par un binôme homme-femme», a-t-il dit à l'AFP, jugeant «nécessaire de donner un signe politique fort» en faveur de la parité et de «toiletter nos institutions».

Une proposition «conforme à la culture politique des Verts»

Cette proposition «conforme à la culture politique des Verts», sera faite mardi lors de la réunion du groupe EELV qui compte 17 députés (9 hommes et 8 femmes après le retrait de la ministre Cécile Duflot en faveur de sa suppléante PS Danièle Hoffman-Rispal), a-t-il affirmé, estimant que le groupe EELV «doit se distinguer d'entrée».

«Candidat à former ce binôme» en tant que «député qui a de l'expérience», Noël Mamère, 63 ans et élu depuis 1997, a souhaité que la femme l'accompagnant dans cette tâche incarne «le renouvellement de génération». Selon lui, «la mieux placée est Barbara Pompili» qui a déjà «l'expérience de l'Assemblée nationale et incarne cette nouvelle génération de femmes écologistes».

A 37 ans, Barbara Pompili a été élue dimanche députée de la 2e circonscription de la Somme (Amiens), ravie au député sortant du Nouveau centre (NC) soutenu par l'UMP, Olivier Jardé. Adhérente des Verts en 2000, elle a participé à la campagne présidentielle de Noël Mamère en 2002. Assistante parlementaire d'Yves Cochet à partir de 2002, elle devient cinq ans plus tard secrétaire générale adjointe du groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR) à l'Assemblée.