Royal renonce à présider une session du Conseil régional, «après l'épreuve»

© 2012 AFP

— 

La présidente PS de la région Poitou-Charente Ségolène Royal a renoncé lundi à présider une session plénière du Conseil régional, prévue à 14h00, indiquant qu'elle préférait rester "auprès des Rochelais", après ce qu'elle a qualifié "d'épreuve", a-t-on appris auprès du Conseil régional.
La présidente PS de la région Poitou-Charente Ségolène Royal a renoncé lundi à présider une session plénière du Conseil régional, prévue à 14h00, indiquant qu'elle préférait rester "auprès des Rochelais", après ce qu'elle a qualifié "d'épreuve", a-t-on appris auprès du Conseil régional. — Nicolas Tucat afp.com

La présidente PS de la région Poitou-Charente Ségolène Royal a renoncé ce lundi à présider une session plénière du Conseil régional, prévue à 14h, indiquant qu'elle préférait rester «auprès des Rochelais», après ce qu'elle a qualifié «d'épreuve», a-t-on appris auprès du Conseil régional.

«Mme Royal est restée auprès des Rochelais après cette épreuve», indique un texte transmis à l'AFP par le service de communication du Conseil régional au lendemain de l'échec aux législatives de la candidate PS dans la première circonscription de Charente-Maritime, battue par le dissident socialiste Olivier Falorni.

Aucune déclaration

La session plénière, organisée tous les trois mois à Poitiers, sera donc dirigée par trois vice-présidents du Conseil régional: Jean-François Macaire, Yves Debien et Françoise Mesnard. Au cours de cette session Olivier Falorni doit notamment annoncer qu'il abandonne son mandat en tant que conseiller régional, un siège qu'il occupait depuis 2010 et auquel auquel il renonce après son élection à l'Assemblée nationale.

Ségolène Royal n'a pas indiqué jusqu'à quand elle entendait rester à la Rochelle et n'avait fait aucune déclaration à la mi-journée aux journalistes massés devant son domicile rochelais. Olivier Falorni, enseignant d'histoire de 40 ans, également maire-adjoint de La Rochelle chargé des finances, a remporté l'élection avec 62,97% des suffrages.