Marine Le Pen: «La recomposition politique est bel et bien là»

© 2012 AFP

— 

Marine Le Pen, la présidente du FN, battue à Hénin-Beaumont, a assuré lundi sur France Info que "la recomposition politique est bel et bien là", au vu du résultat des candidats de sa mouvance dimanche, malgré les consignes de l'UMP.
Marine Le Pen, la présidente du FN, battue à Hénin-Beaumont, a assuré lundi sur France Info que "la recomposition politique est bel et bien là", au vu du résultat des candidats de sa mouvance dimanche, malgré les consignes de l'UMP. — Philippe Huguen afp.com

Marine Le Pen, la présidente du FN, battue à Hénin-Beaumont, a assuré ce lundi sur France Info que «la recomposition politique est bel et bien là», au vu du résultat des candidats de sa mouvance dimanche, malgré les consignes de l'UMP.

>> Suivez la journée politique en direct par ici, au lendemain du second tour des législatives

Sur France Info, l'eurodéputée a confirmé qu'elle allait introduire un recours sur le scrutin dans sa circonscription, expliquant: «j'ai toujours des soupçons quand j'ai en face de moi des communistes». Elle a souligné les «scores spectaculaires» de second tour des candidats se réclamant de son Rassemblement bleu Marine. «Ca veut dire très clairement la différence entre les consignes de l'UMP et la manière dont l'électorat réagit». «Il y a un fossé», a affirmé Marine Le Pen, ajoutant: «L'UMP va devoir tenir compte de ça, sinon ils vont aller d'echec en échec».

«Nous sommes les meilleurs opposants au PS»

«Il existe une recomposition politique qu'ils refusent de voir pour des raisons idéologiques», selon elle, mais «elle est bel et bien là». Interrogée sur le type d'opposition parlementaire que mèneront ses deux élus, elle a répondu: «nous sommes les meilleurs opposants au PS puisque l'UMP a démontré sa connivence».

Ses élus «vont valoir cent fois les autres, ils représentent cent fois le nombre d'électeurs des autres», a-t-elle argumenté, puisqu'ils en représenteront au minimum «plus de 1,750 million». Mais «si le PS propose la séparation des banques de dépôt et d'affaires, nous voterons pour, puisque nous sommes pour», a-t-elle dit.