Fillon à Morano: «On ne parle pas aux dirigeants du FN»

20 Minutes avec AFP
— 
François Fillon a désavoué vendredi Nadine Morano, piégée dans un dialogue avec un faux Louis Aliot, en jugeant dans un tweet que son ex-ministre "aurait dû raccrocher tout de suite car on ne parle pas aux dirigeants du FN".
François Fillon a désavoué vendredi Nadine Morano, piégée dans un dialogue avec un faux Louis Aliot, en jugeant dans un tweet que son ex-ministre "aurait dû raccrocher tout de suite car on ne parle pas aux dirigeants du FN". — Jean-Christophe Verhaegen afp.com

François Fillon a désavoué ce vendredi Nadine Morano, piégée dans un dialogue avec un faux Louis Aliot, en jugeant dans un tweet que son ex-ministre «aurait dû raccrocher tout de suite car on ne parle pas aux dirigeants du FN».

Nadine Morano aurait dû raccrocher tout de suite car on ne parle pas aux dirigeants du FN. Il faut rejeter tous les extrémismes FN comme FDG
— Fillon Paris 2012 (@FillonParis2012) June 15, 2012

«Nadine Morano aurait dû raccrocher tout de suite car on ne parle pas aux dirigeants du FN. Il faut rejeter tous les extrémismes, FN comme Front de gauche», peut-on lire sur le compte Twitter de l'ancien Premier ministre «Fillon Paris 2012», reprenant des propos tenus peu avant lors d'un déplacement à Sorgues (Vaucluse) de soutien au candidat UMP Jean-Michel Ferrand.