Le PS appelle implicitement à voter pour la dissidente Sylvie Andrieux #circo1303

© 2012 AFP

— 

Avec le cas Guérini, c'est l'autre affaire qui gêne le PS dans les Bouches-du-Rhône: la députée Sylvie Andrieux, qui brigue un 4e mandat législatif en juin, est renvoyée devant le tribunal correctionnel de Marseille pour détournements de fonds publics à la région Paca.
Avec le cas Guérini, c'est l'autre affaire qui gêne le PS dans les Bouches-du-Rhône: la députée Sylvie Andrieux, qui brigue un 4e mandat législatif en juin, est renvoyée devant le tribunal correctionnel de Marseille pour détournements de fonds publics à la région Paca. — Gerard Julien afp.com

Le Parti socialiste a appelé ce lundi à «voter contre le Front national» au second tour des législatives dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône, invitant implicitement les électeurs à donner leur suffrage à la dissidente PS Sylvie Andrieux en duel contre un candidat FN. «Nous appelons à voter contre le Front national», conformément à la règle édictée par le PS pour toutes les circonscriptions, a indiqué à l'AFP un membre de la direction du Parti.

Elue à l'Assemblée depuis 1997, Sylvie Andrieux a obtenu au 1er tour 29,80% des suffrages, contre 29,87% à Stéphane Ravier (FN) et 20,21% à Nora Preziosi (UMP), éliminée faute d'avoir atteint le seuil de 12,5% des inscrits. La candidate socialiste s'est vu retirer son investiture après avoir été renvoyée fin mai devant le tribunal correctionnel de Marseille dans une affaire de détournement de fonds publics à la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), dont elle fut une vice-présidente.

Mais Sylvie Andrieux avait maintenu sa candidature «pour que la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône ne tombe pas entre les mains de l'extrême droite», tout en dénonçant «une manoeuvre politicienne». La candidate du Front de Gauche, Marie Batoux, qui a réuni 11,19% des voix au 1er tour, avait appelé les électeurs socialistes à voter pour une gauche «sans casserole».