Manuel Valls renonce à ses indemnités d'élu local

GOUVERNEMENT Le «Canard enchaîné» avait révélé que le ministre de l'Intérieur percevait à Evry une indemnité supérieure à celle de ses collègues élus...

© 2012 AFP

— 

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé vendredi qu'il renonçait à ses indemnités d'élu local, après les révélations du Canard Enchaîné sur ses émoluments et à deux jours du premier tour des élections législatives pour lesquelles il est candidat dans l'Essonne.
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé vendredi qu'il renonçait à ses indemnités d'élu local, après les révélations du Canard Enchaîné sur ses émoluments et à deux jours du premier tour des élections législatives pour lesquelles il est candidat dans l'Essonne. — Georges Gobet afp.com

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé vendredi qu'il renonçait à ses indemnités d'élu local, après les révélations du Canard Enchaîné sur ses émoluments et à deux jours du premier tour des élections législatives pour lesquelles il est candidat dans l'Essonne.

Valls aurait été surindemnisé

«J'ai demandé à Francis Chouat (le nouveau maire d'Evry, ndlr) de clarifier cette situation et je ne recevrai aucune indemnité d'élu local», a déclaré Valls lors d'un meeting à Evry. «J'ai été choqué et blessé qu'on me fasse cette querelle puisqu'en tant que ministre je ne touche aucun traitement avant juillet», a dit le ministre, candidat à sa succession dans la première circonscription de l'Essonne.

Francis Chouat a succédé à Manuel Valls à la mairie d'Evry le 3 juin, lors d'un conseil municipal extraordinaire. Selon une délibération de ce conseil, révélée par le Canard Enchaîné et dont l'AFP s'est procuré une copie, Valls devait percevoir 57% de «l'indice 1.015» fixant l'indemnité des élus locaux, contre 59% au maire et 58% au premier adjoint, soit environ 1.700 euros net par mois.

Les autres adjoints touchent 36% de l'indice, tandis que les conseillers municipaux délégués perçoivent entre 7 et 23,5% de cet indice.