Le secrétaire général de l'UMP Jean-François lors d'une conférence de presse au QG du parti, le 7 mai 2012.
Le secrétaire général de l'UMP Jean-François lors d'une conférence de presse au QG du parti, le 7 mai 2012. — WITT/SIPA

POLITIQUE

Elections: Le résumé de la journée politique du lundi 21 mai

Polémiques, grandes et petites phrases... «20 Minutes» retrace pour vous l'actualité politique de la journée, à trois semaines du premier tour des législatives...

La campagne des législatives a officiellement commencé

577 circonscriptions, 6.540 candidats, dont 2.641 femmes et 26 ministres: c’est parti pour les trois semaines de campagne des élections législatives. Parmi les prétendants, se trouvent quelques célébrités qui ont autrefois fait démonstration de leur talent dans tout autre domaine que la politique: le généticien Axel Kahn est investi par le PS dans la 2e circonscription de Paris, où il affrontera François Fillon, l’ex-présentateur de la météo Patrice Drevet se présente dans l’Hérault sous l’étiquette du parti radical, et l’actrice porno Céline Bara tente sa chance en Ariège avec son parti le Mouvement antithéiste et libertin (Mal).

L’UMP ne respecte pas la parité pour les législatives, Copé assume

«Je plaide coupable avec regret, c'est un arbitrage que nous avons eu à rendre et qui était difficile», a indiqué le secrétaire général de l'UMP sur BFM TV et RMC ce lundi matin. Jean-François Copé a expliqué que le parti de droite avait besoin d’un maximum de députés élus: «Voilà pourquoi j'ai pris avec mes amis de l'UMP cette décision qui nous coûtera en termes d'amendes. Chacun doit comprendre que dans la période qui est la nôtre, il nous faut absolument avoir le maximum de députés et que cela passe par le poids, l'ancrage local de beaucoup d'entre nous», a ajouté Jean-Françios Copé. «Ce n'est pas de gaîté de coeur. Je pense que cette loi est bonne», a-t-il souligné.

Un détenu s’évade pendant une visite de Taubira

Un prisonnier de Fleury-Mérogis s’est fait la belle, vendredi, alors qu’il participait à un tournoi de basket entre détenus et surveillants, en présence de la nouvelle ministre de la Justice Christiane Taubira. Ce n’est qu’en fin d’après-midi, alors que l’équipe s’apprêtait à quitter le palais de Bercy où se déroulait la compétition, que les gardiens se sont aperçus qu’un prisonnier manquait à l’appel. Le jeune homme de 22 ans, incarcéré pour vols et recels, devait sortir de prison dans un an.

L’UMP demande à Audrey Pulvar et Arnaud Montebourg de faire un choix

L'UMP a sommé le ministre du Redressement productif et sa compagne la journaliste Audrey Pulvar de choisir entre la présence au gouvernement du premier et les interviews politiques télévisées de la seconde. Dans un communiqué, Geoffroy Didier, secrétaire national de ce parti, a appelé «le couple Montebourg-Pulvar à choisir cette semaine» entre «le redressement productif et la décence médiatique». «En interviewant samedi soir des responsables politiques, dont un leader socialiste, dans le cadre de la campagne des élections législatives et sur une chaîne de télévision du service public, Audrey Pulvar a démontré à quel point elle n'avait aucune déontologie», accuse le conseiller régional UMP. Il faisait allusion à l'émission «On n'est pas couchés» sur France 2 où était invité samedi Harlem Désir, numéro deux du PS.


Des dissidents exclus du PS

Cinq membres du Parti socialiste qui ont déposé des candidatures dissidentes en Haute-Garonne ont été exclus du parti. Parmi eux, figurent les élus Daniel Ruffat et Gilbert Hébrard, qui se sont présentés dans la 10e  circonscription, où le PS a investi le nouveau ministre aux Anciens combattants, Kader Arif.