Gouvernement: La réalisatrice Yamina Benguigui devient ministre déléguée aux Français de l'étranger

PORTRAIT Le nom de l'artiste est l'une des surprises du gouvernement de Jean-Marc Ayrault...

A.-L.B. avec Reuters

— 

Yamina Benguigui, le 13 octobre 2011.
Yamina Benguigui, le 13 octobre 2011. — A. ROBERT/APERCU PRESSE/SIPA

Une femme du monde de l’art, Yamina Benguigui, dont les œuvres portent beaucoup sur l'immigration en France et sur son histoire, a été nommée ministre déléguée aux Français de l'étranger. Son nom constitue l’une des surprises du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Née en France de parents algériens, âgée de 55 ans, elle est connue notamment pour le documentaire «Mémoires d'immigrés» (1997), le long métrage de fiction «Inch'Allah dimanche» (2001) et la fiction télévisée «Aïcha» (2007), un succès d'audience pour France 2.

Proche de Martine Aubry

La réalisatrice s'est engagée en politique à gauche aux municipales de 2008. Elle a été élue dans le 20e arrondissement conseillère de Paris. Elle est aujourd’hui adjointe du maire socialiste Bertrand Delanoë, chargée des droits de l'homme et de la lutte contre les discriminations.

Avant la formation du gouvernement, elle avait signé sur le site du Nouvel Observateur un appel à François Hollande avec d'autres personnalités issues de l'immigration. Elle a également travaillé auprès de Martine Aubry lors de la primaire socialiste, en 2011.