Revivez l'actualité politique du vendredi 11 mai en direct

N. Bg.

— 

Jean-Luc Mélenchon aux Lilas, le 27 mars 2012.
Jean-Luc Mélenchon aux Lilas, le 27 mars 2012. — CHAMUSSY/SIPA
Ce live est désormais terminé. Merci à tous de l'avoir suivi.
>> Retrouvrez les informations essentielles de la journée dans notre article.
17h35: Mélenchon à Hénin-Beaumont demain
L'ex-candidat à la présidentielle va tenir une conférence de presse dans cette ville du Pas-de-Calais, fief de Marine Le Pen. Le chef du Front de gauche devrait annoncer sa candidature aux législatives, contre la présidente du Front national.

17h25: Des diplomates des équipes Hollande et Obama se rencontrent
Un déjeuner de travail réunissant des membres du ministère français des Affaires étrangères et des diplomates américains s'est tenu ce vendredi à Paris pour préparer la visite de François Hollande aux Etats-Unis la semaine prochaine, a-t-on appris de source diplomatique française.

16h40: Gauche moderne va présenter 23 candidats aux législatives
Le mouvement de l'ex-ministre Jean-Marie Bockel va présenter 23 candidats aux législatives, a annoncé le parti dans un communiqué. Gauche moderne reste dans l'ex-majorité, sous la banière de l’Alliance républicaine, écologiste et sociale (ARES)

14h26: Vers une candidature dissidente face à Guaino dans les Yvelines
Décidément le parachutage d'Henri Guaino dans la 3e circonscription des Yvelines ne plaît pas à tout le monde au sein de l'UMP. Contacté par 20 Minutes, Olivier Delaporte, le maire UMP de La Celle-Saint-Cloud et candidat dans la même circonscription, a affirmé qu'il maintiendrait sa candidature, même sans l'investiture UMP. «C'est une faute politique [de la part de l'UMP]. Je suis un humble candidat contre un puissant homme de l'appareil, je n'ai pas l'appui du système.»

14h01: Un député UMP s'énerve contre l'investiture de Guaino aux légilsatives
En réaction à l'investiture UMP de l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy dans les Yvelines, le député (UMP aussi) de la Mayenne Yannick Favennec a crié à la «connerie» sur Twitter.

13h40: Hollande quitte la Corrèze: «Une page se tourne mais c'est le même livre»
François Hollande, qui va démissionner de ses fonctions en Corrèze avant de prendre ses fonctions nationales, a déclaré à la presse «que la situation peut être vécue comme un arrachement mais aussi comme une élévation». Il a évoqué «à la fois de la fierté et un peu de nostalgie. Mais la nostalgie s'efface, c'est la fierté qui l'emporte, la mienne d'abord, d'avoir été élu président de la République, en partant de la Corrèze, et fierté de la part de la population, qu'elle ait voté pour moi ou non». «Une page se tourne, mais on est dans le même livre», a-t-il ajouté.

13h25: Henri Guaino investi candidat aux législatives dans les Yvelines
L'ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a été investi candidat UMP aux législatives dans la 3e circonscription des Yvelines, révèle Le Point sur son site. «Ce n'est pas un parachutage», a-t-il assuré car «les élections législatives sont nationales et non pas locales».
S'il est élu, Henri Guaino, 55 ans, effectuerait là son premier mandat de député.

12h28: Un syndicat de policier demande à Hollande la présomption de légitime défense
Le second syndicat des gardiens de la paix, Alliance, qui a appelé vendredi les policiers à des rassemblements devant les préfectures, a demandé à François Hollande que soit mis en oeuvre le «principe de présomption de légitime défense» dans la police, une propositions défendue sur le plan politique par le Front national et l'UMP.

12h17: Hollande reste optimiste sur les prévisions de déficit
Michel Sapin, en charge du projet présidentiel de François Hollande pendant la campagne, a indiqué vendredi que le nouveau président élu maintenait l'objectif de déficit à 3% l’an prochain, en dépit des prévisions plus pessimistes publiées vendredi par la Commission européenne.Michel Sapin a ajouté que les prévisions de Bruxelles sont le «reflet» de la politique menée par Nicolas Sarkozy.

12h09: En réponse à l'OIP, François Hollande se dit contre «la fuite en avant vers le tout carcéral»
François Hollande se prononce contre «la fuite en avant vers le tout carcéral», qui «ne résout rien», et pour «des peines alternatives à la prison», dans un courrier à l'Observatoire international des prisons (OIP) rendu public vendredi. «Je veux faire en sorte que nos prisons soient adaptées à leur objectif de réinsertion. Et pour cela, nous devons avant tout retrouver des lieux d'enfermement dignes de notre pays», avance notamment le président élu.

12h05: Hollande participera au conseil national du Parti socialiste
Le PS se réunit lundi prochain en conseil national avec à l'ordre du jour les législatives des 10 et 17 juin prochains. A la veille de son investiture, François Hollande participera à cette grande réunion.

11h59: Une médaille en or ou en argent pour célébrer la victoire de Hollande
Un François Hollande en or ou en argent? Le Club français de la monnaie vous laisse le choix, en proposant une médaille commémorative présentant le président élu sous son meilleur profil, en trois modèles: dorure en or, argent ou 100% or. Pour ce dernier modèle, il faudra tout de même sortir 299 euros.



11h29: A Tulle, François Hollande parle du nécessaire devoir de mémoire
En déplacement dans son fief de Tulle ce vendredi, François Hollande a tenu à honorer la mémoire des Corréziens massacrés par les nazis en juin 1944. «La mémoire appartient à tous les Français, le Président doit en être le garant, mais nous ne devons pas mettre les mémoires dans un conflit, elles doivent rassembler», a souligné le président élu. Dans la journée, il a rendez-vous avec le personnel du Conseil général de Corrèze qu'il tient à remercier, et avec les élus locaux de gauche et de droite pour laisser «la maison départementale en ordre».

11h06: Le coup de gueule post-campagne de Mitterrand sur la culture
Invité de France Inter ce matin, le désormais ex-ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a dénoncé une «campagne très hystérisée» dans laquelle «beaucoup de vraies questions n'ont pas été abordées», en donnant l'exemple de la question de la culture. «A droite, personne n'avait envie d'entendre parler du problème de la culture», souligne Frédéric Mitterrand.



10h20: TF1 et France 3 épinglés par le CSA pour leur soirée électorale
On ne rigole pas avec l'interdiction d'annoncer les résultats de la présidentielle avant 20h. Le CSA a mis en demeure TF1 et France 3, la première pour un SMS lu par une journaliste et évoquant la victoire du candidat socialiste, la seconde pour une journaliste météo dévoilant à sa manière les résultats.

10h07: Le «Time» s'amuse des dissensions franco-allemandes
On connaît les tensions qui règnent actuellement entre François Hollande et Angela Merkel au sujet de l'austérité et de la croissance au sein du pacte budgétaire européen. Le Time s'en amuse en couverture du son numéro daté du 21 mai, avec un ironique «Bonjour Angela».



09h44: Nicolas Sarkozy préparerait son arrivée au Conseil constitutionnel
Selon le Figaro, Nicolas Sarkozy compte entrer au Conseil constitutionnel, comme lui permet son titre d'ancien président de la République, tout en reprenant ses activités d'avocat et en continuant de s'impliquer dans la vie politique française. Le quotidien rappelle que trois des neuf Sages du Conseil constitutionnel lui doivent sa nomination, ce qui donnerait à Nicolas Sarkozy une position dominante dans la prestigieuse institution.

09h35: Le FN Louis Aliot s'intéresse au «cas psychiatrique» de Jean-Luc Mélenchon
Le compagnon et porte-parole de Marine Le Pen n'y est pas non plus allé de main morte ce matin sur RTL pour parler de Jean-Luc Mélenchon et son parachutage possible à Hénin-Beaumont, parlant de «cas pathologique, si pour exister il colle à ce point à Marine Le Pen». Pour lui, le candidat Front de gauche est «un cas psychiatrique à étudier».


Louis Aliot, vice-président du Front National... par rtl-fr

09h26: Marine Le Pen qualifie Mélenchon de «sans circonscription fixe»
Marine Le Pen a décrit ce matin sur Europe 1 son rival potentiel aux législatives comme un «pauvre sénateur SDF des législatives», le qualifiant même de «SCF, sans conscription fixe», en oubliant toutefois que Jean-Luc Mélenchon n'est plus sénateur, mais eurodéputé. Jean-Luc Mélenchon réfléchit à sa candidature aux législatives à Hénin-Beaumont, face à Marine Le Pen. «Ce n'est pas très glorieux, je trouve, de la part de M. Mélenchon, que de tenter comme ça de courir derrière les caméras», a ajouté Marine Le Pen.

09h18: Mélenchon candidat à Hénin-Beaumont: décision demain
Le candidat du Front de gauche ira-t-il affronter la candidate du Front national aux législatives à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais)? «Ce serait une bonne idée, ça va se trancher d'ici demain», a affirmé  sur i-Télé Pierre Laurent, le n°1 du Parti communiste, soulignant son souhait que le Front de gauche «aille défendre cette circonscription de gauche».

09h13: Le patrimoine de Hollande publié au Journal officiel
Le patrimoine du président français élu François Hollande, publié vendredi au Journal officiel, s'élève à environ 1,18 million d'euros. Par comparaison, Nicolas Sarkozy avait fait état lors de la campagne pour la présidentielle 2007 d'un patrimoine de 2,1 millions d'euros, qui est passé à 2,7 millions d'euros en cinq ans. Le détail du patrimoine de François Hollande, c'est par ici.

>> Bonjour et bienvenue dans ce live de l'actualité politique de cette période électorale. La synthèse de la journée d'hier, c'est par ici.