Ce qui attend François Hollande dans les prochains jours

POLITIQUE De la passation de pouvoir à la composition de son gouvernement, «20 Minutes» fait le point sur le programme du nouveau président de la République...

Mathieu Gruel

— 

L'agenda de François Hollande va commencer à se remplir, à partir de sa prise de fonction officielle, le 15 mai 2012
L'agenda de François Hollande va commencer à se remplir, à partir de sa prise de fonction officielle, le 15 mai 2012 — CHAMUSSY/SIPA

Fraîchement élu, François Hollande va devoir attendre un peu avant de pouvoir étrenner ses nouvelles fonctions de président. Quelques figures imposées attendent en effet l'ex-candidat socialiste. Alors, de quoi seront faits ses prochains jours? 20 Minutes vous apporte quelques réponses.

La proclamation des résultats

C'est au conseil Constitutionnel que revient le rôle de proclamer les résultats officiels. Il doit le faire au maximum dans les dix jours qui suivent le deuxième tour du scrutin. Mais le Conseil constitutionnel peut proclamer ces résultats plus tôt. Ce qui pourrait être fait dès mercredi. En effet, en 2002 et 2007 il n'avait fallu que trois et quatre jours à l'institution pour déclarer ces résultats.

La passation de pouvoir

Cette journée d'investiture doit avoir lieu à la fin du mandat de l’actuel président. Soit au plus tard le 15 mai à minuit. C'est donc ce jour-là que se déroulera la passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Mais elle aurait pu intervenir plus tôt. En 1981, François Mitterrand avait en effet pris ses fonctions le 21 mai, alors que le mandat de Valéry Giscard d'Estaing arrivait à son terme le 24 mai. En 1995, Jacques Chirac avait été investi le 17, alors que le mandat de François Mitterrand expirait le 21 mai à minuit. Et à l’occasion de la passation de pouvoir avec Nicolas Sarkozy, en 2007, Jacques Chirac avait été jusqu'au bout de son mandat, le 16 mai.

La nomination du Premier ministre

Dans les prochains jours, le nouveau chef de l'Etat doit également désigner son Premier ministre, qui conduira notamment la bataille des législatives. Cette nomination interviendra dès sa prise de fonction, le 15 mai.

Candidat, François Hollande avait annoncé que son choix dépendrait de l'ampleur de sa victoire. Avec 51,67% des voix, celle-ci ne plaide pas pour la nomination d'une personnalité au discours trop radical, susceptible de diviser les Français, alors que le discours est au rassemblement. Le nom du député-maire de Nantes Jean-Marc Ayrault, fidèle du chef de l'Etat, tenait la corde ces derniers jours, même si d’autres noms, comme ceux de Manuel Valls ou de Martine Aubry, circulent…

La composition du gouvernement

Dès que François Hollande aura nommé son Premier ministre, celui-ci sera chargé de constituer un «pré-gouvernement». Elections législatives obligent, ce gouvernement pourrait en effet évoluer, en fonction de la majorité issue des urnes après les 10 et 17 juin prochains. En cas de victoire de la droite, le mandat de François Hollande débuterait alors par une cohabitation, à laquelle certains pensent à droite. C’est pour éviter cela qu’au soir de son élection, le nouveau président a demandé aux Français de lui donner une majorité au parlement. A noter qu’en attendant la constitution de l’assemblée, le Président pourrait prendre des décrets, pour faire passer ses premières mesures.

La déclaration de patrimoine

C'est la règle, tous les candidats à l'élection présidentielle doivent fournir une déclaration de situation patrimoniale, sous pli scellé, pour que leur candidature à l’élection présidentielle soit validée par le Conseil constitutionnel. C'est donc l'enveloppe fournie par François Hollande qui va être ouverte et publiée au Journal officiel en même temps que les résultats officiels. La déclaration de patrimoine de Nicolas Sarkozy avait été publiée à son arrivée et à son départ de l’Elysée.

L'agenda du nouveau président

Avant d’être officiellement nommé président de la République, un premier rendez-vous va pourtant occuper François Hollande dès demain, avec les cérémonies du 8 mai, auxquelles il assistera, sur invitation de Nicolas Sarkozy. Le calendrier international s'accélèrera ensuite pour le président Hollande, qui en plus de rencontrer Angela Merkel après sa prise de fonction, a déjà deux rendez-vous cruciaux à son agenda, avec le sommet du G8, les 18 et 19 mai à Camp David (Etats-Unis) et le sommet de l'Otan à Chicago les 20-21 mai. Viendront ensuite les élections législatives, les dimanches 10 et 17 juin 2012.