Vanneste: «J'ai demandé à l'UMP de rétablir mon investiture» aux législatives

Nicolas Bégasse

— 

Interrogé par la Voix du Nord lundi matin sur ses intentions aux législatives, Christian Vanneste a affirmé: «J'ai demandé à l'UMP de rétablir mon investiture remise en cause d'une manière totalement injuste. Un minimum de correction et de respect des engagements devraient conduire à me soutenir.»

«La prochaine législature devra pouvoir compter sur des parlementaires aguerris»

Le député, en froid avec la direction de l’UMP depuis ses propos sur la déportation des homosexuels en février dernier, avait même été faussement annoncé en partance du parti par Jean-François Copé. Le 22 février, il avait confié à 20 Minutes: «Vu les derniers événements, il est probable que je partirai de l’UMP en claquant la porte.»

Il a apparemment changé d’avis depuis, comme il le souligne auprès de la Voix du Nord: «Jean-François Copé a annoncé la reconnaissance des sensibilités au sein de l'UMP. J'appartiens au courant de la Droite Populaire et plus précisément à la famille gaulliste(…). La prochaine législature devra pouvoir compter, quelle que soit la majorité, sur des parlementaires aguerris, et qui allient à la fois la force des convictions et le travail en commun aussi bien au plan local qu'au plan national, avec des élus qui ne sont pas de leur sensibilité.»