Présidentielle: Les candidats touchent au but

POLITIQUE Nicolas Sarkozy et François Hollande jettent leur dernière force dans la bataille ce vendredi...

Maud Pierron

— 

Nicolas Sarkozy et François Hollande. Le zapping de la semaine du 23 au 27 avril 2012.
Nicolas Sarkozy et François Hollande. Le zapping de la semaine du 23 au 27 avril 2012. — Montage photo/ 20 Minutes

Ils y sont et par la même occasion, on y est aussi! Dernier jour de campagne pour les deux finalistes de la course présidentielle. A partir de ce vendredi minuit, François Hollande et Nicolas Sarkozy n’auront plus le droit de faire campagne et remettront leur sort dans les mains des Français.

>> Suivre ici la dernière journée de campagne en direct

D’ici là, Nicolas Sarkozy, après un grand meeting à Toulon (Var) jeudi, se rend ce vendredi aux Sables-d’Olonne (Vendée), une ville qui a largement voté en sa faveur au premier tour (41,34%). Un terrain conquis pour le candidat sortant, outsider de cette élection. Tous les sondages parus ces derniers jours indiquent certes un resserrement entre François Hollande et Nicolas Sarkozy mais le socialiste jouit toujours d’une confortable avance. Notre sondage paru ce vendredi le donne vainqueur à 53%. Mais Nicolas Sarkozy persiste à ne pas croire aux sondages et promet «une surprise».  En cas de réélection, il mettra en place un nouveau gouvernement dans les 48 heures.

Quel impact pour le soutien de Bayrou?

François Hollande, lui, réclame aux électeurs une «victoire ample». «Si les Français doivent faire un choix, qu'ils le fassent massivement. Ne faites pas un vainqueur étriqué qui aura déjà des difficultés dès le lendemain du scrutin», a réclamé sur RTL celui qui assure qu’en cas de victoire, il n’y aura pas «d’état de grâce».  Et s’il la «sent» cette victoire, comme il l’a rappelé lors de son grand meeting de Toulouse (Haute-Garonne) jeudi, le socialiste ne ménage pas sa peine: il est jusqu’en milieu d’après-midi en Lorraine, en terre ouvrière, et fin de journée à Périgueux, en Dordogne, où il tiendra son tout dernier meeting de campagne.

Evidemment, pour les deux hommes, la dernière journée de campagne sera marquée par la décision de François Bayrou de voter François Hollande au second tour de la présidentielle. «Un choix historique» pour le centre, soulignent les observateurs, «qui l’honore», selon François Hollande, «incohérent» pour Nicolas Sarkozy. Mais ce choix, dans la dernière ligne droite de la campagne, peut-il avoir un impact sur la fin de la course? Aucun sondage en tout cas ne pourra apporter d’élément de réponse. Réponse le 6 mai au soir dans les urnes.